RMC Sport

Courbis : « Cavani doit jouer en pointe ! »

Rolland Courbis

Rolland Courbis - -

Suite à la fébrile victoire (2-1) des Parisiens face à Nantes, Rolland Courbis, membre de la Dream team RMC Sport, a souligné son incompréhension des choix tactiques de Laurent Blanc. Notamment son utilisation d’Edinson Cavani.

Un joueur est toujours meilleur à son poste. C’est en partant de ce constat simple que Rolland Courbis a tenu à s’interroger au sujet de certaines des décisions du technicien parisien. Pourquoi titulariser van der Wiel ? Pourquoi ne pas laisser Cavani en pointe ? Coach Courbis est perplexe. « Si je suis dirigeant du Paris Saint-Germain ce soir, je suis plus content en repensant au match nul face à Ajaccio (1-1 ndlr) qu’en analysant celui de ce dimanche soir face à Nantes (victoire 2-1) qui n’a été en rien maîtrisé. Déjà, sans même commencer à parler collectif, il faut aborder quelques problèmes d’individualité, notamment le cas van der Wiel, regrette notre consultant foot. Le coup franc nantais qui amène le but contre son camp d’Alex et donc l’égalisation des Canaris, vient suite à une faute du latéral néerlandais. Cette faute-là, il la commet là où il ne faut pas, en écartant les jambes, bref, tout ce qu’il ne faut pas faire. Une erreur interdite à ce niveau… »

« Paris n'est pas encore à 50 % »

« D’un point de vue plus général, en pourcentage, le PSG n’est pas encore à 50% de ce qu’il doit atteindre. Il lui reste une énorme marge de progression. Tactiquement ce qu’a fait Laurent Blanc (un 4-3-3 avec Lavezzi et Cavani sur les côtés) m’échappe un peu. Edinson Cavani doit être en pointe. D’ailleurs, la pointe n’est même pas son poste. C’est son métier, ce qu’il sait faire de mieux. Ce joueur est un fer de lance, ce n’est pas un attaquant côté droit ou gauche, c’est la pointe, d’une organisation ! Et qu’on ne commence pas à me dire qu’il n’est pas complémentaire avec Ibrahimovic. Le Suédois peut parfaitement jouer en retrait. Quant à Pastore, il complète la ligne d’attaque. »

A lire aussi :

>> Ibra, la métamorphose ?
>> Nantes-PSG : les notes
>> Paris se lance dans la douleur

dossier :

Edinson Cavani

Rolland Courbis