RMC Sport

Covid: la situation ubuesque de Golovin avec la Russie

Appelé pour la première fois depuis novembre 2019 par la Russie, Aleksandr Golovin devra néanmoins réaliser quelques concessions pour jouer des matchs avec sa sélection nationale. En raison de l'accord signé par les clubs de Ligue 1, le milieu offensif de l'AS Monaco ne pourra pas fouler le sol russe et devra uniquement jouer à l'extérieur.

C'est une situation assez ubuesque qui s'annonce pour Aleksandr Golovin. Sélectionné pour le prochain rassemblement avec la Russie pour participer aux éliminatoires de la Coupe du monde 2022, le milieu offensif monégasque ne pourra pas participer à l'ensemble des rencontres.

En cause: les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 se sont mis d'accord cette semaine pour retenir l'ensemble des internationaux non-européens et ceux qui devaient quitter l'espace européen lors de la trêve internationale fin mars. La Russie ne faisant pas partie de l'Union européenne, Golovin ne pourra donc pas disputer le match à domicile (à Sotchi) face à la Slovénie. Il pourra en revanche participer aux rencontres à Malte (24 mars) et en Slovaquie (30 mars).

Monaco ne veut pas être pénalisé

"Si les clubs de L1 se sont mis d’accord à travers un communiqué relayé par la LFP pour ne pas mettre à disposition des selections les joueurs pour des matchs hors de la zone UE, l’AS Monaco n’a pas présenté d’opposition pour les matchs à disputer dans l’espace européen", rappelle-t-on en interne. Même si plusieurs questions se poseront forcément autour de Golovin, qui sera au contact de ses coéquipiers qui vont jouer sur leur territoire. Si les règlements restent en l'état, il pourrait ne pas pouvoir participer aux entraînements en Russie.

En clair, il pourrait directement rejoindre ses coéquipiers à Malte puis se diriger en Slovaquie, pour écarter la septaine obligatoire à son retour en France s'il se rend en Russie. L'AS Monaco veut à tout prix éviter cette semaine de confinement pour son joueur, au risque d'être pénalisé.

Niko Kovac n'apprécierait pas de devoir se passer d'un de ses éléments importants pour le match face à Metz après la trêve internationale. Appelé pour la première fois depuis novembre 2019 par le sélectionneur Stanislav Tchertchessov, Aleksandr Golovin s'apprête à vivre une semaine très particulière.

GL avec CB