RMC Sport

Di Meco : "C’était la meilleure solution pour que l’OM puisse grandir"

Eric Di Meco

Eric Di Meco - -

Margarita Louis-Dreyfus a annoncé ce mercredi que l’OM, dont elle est propriétaire, était à vendre. Une décision nécessaire pour redresser le club estime Eric Di Meco, membre de la Dream Team RMC Sport.

« Je pense que la finalité devait être là à un moment donné. Peut-être que ce qui s’est passé ces derniers temps a précipité un peu les choses mais on l’a dit, avec tout le travail qui a été fait pour assainir le club et l’extérieur, c’était en prévision pour, au moins, en faire monter la valeur. Après, est-ce qu’il était vendable de suite ou plus tard ? On avait tellement de messages contradictoires qu’on ne savait plus trop. Là au moins, c’est clair.

C’est une nouvelle qui, d’après moi, va être saluée ici à Marseille. Tout en respectant ce que Robert Louis-Dreyfus et son épouse ont fait pour ce club, sans l’oublier, avec les bons et les mauvais côtés. Je crois que là, c’était la meilleure solution pour que ce club puisse grandir. Il faut espérer que les acheteurs soient capables de faire grandir ce club. En tout cas, là, j’ai l’impression que ce n’était plus possible. » 

« Elle ne vendra pas à n’importe qui »

« Je ne suis pas sûr qu’il y ait de date butoir car elle doit avoir envie de récupérer de l’argent. Ce que veut dire ce communiqué, c’est qu’elle sera peut-être un peu moins gourmande que les bruits qui courraient sur le prix qu’elle espérait en tirer. Et surtout, le message qu’elle a fait passer depuis longtemps, c’était qu’elle ne vendra pas à n’importe qui. Elle regardera aussi que les acheteurs soient capables de faire plus qu’elle pour le club. Car si c’est encore un mec qui arrive pour se faire plaisir et faire aussi bien que ce qui est fait ces derniers temps, non ! »