RMC Sport

Dijon-OM : une précieuse victoire mais de la casse pour les Olympiens

L’Olympique de Marseille s’est imposé à Dijon (3-1) ce samedi lors de la 31e journée de Ligue 1 et conforte sa troisième place du classement. Souvent décrié, Valère Germain a offert un succès précieux à l’OM.

Battu par Lyon (2-3) lors de la dernière journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille devait se rattraper ce samedi à Dijon. Disputé dans un faux rythme, cette rencontre de la 31e journée de Ligue 1 a finalement débouché sur une victoire capitale de l’OM (3-1) dans la course à la Ligue des champions.

Après une première situation tendancieuse dans la surface marseillaise et une simulation de Frédéric Sammaritano, les spectateurs du stade Gaston-Gérard ont cru à une révolte de leurs protégés. Mais très rapidement, Marseille les a fait déchanter.

Germain retrouve la lumière

Dimitri Payet, plutôt en forme, s’infiltre et dans la surface dijonnaise avant de centrer pour Valère Germain. Titulaire après sept matches de Ligue 1 sans marquer, l’attaquant de 27 ans a mis fin à sa mauvaise série (1-0, 36e). Décrié pour son manque d’efficacité, le Marseillais a marqué des points dans son duel avec Konstantínos Mítroglou. Après l’égalisation de Chang-Hoon Kwon (1-1,76e), Valère Germain dévie un corner de Payet et permet à Lucas Ocampos d’inscrire un but décisif (2-1, 88e).

Rami et Mandanda blessé

Dimitri Payet a ensuite alourdi (3-1, 96e) le score dans les arrêts de jeu après deux penalties (oui deux !) accordés coup sur coup en faveur de l’OM. Grâce à cette victoire, Marseille reprend ses distances sur Lyon dans la lutte à la troisième du championnat. La mauvaise nouvelle de la soirée sera les sorties sur blessures de Steve Mandanda et Adil Rami.

Avec 62 points, les Marseillais possèdent désormais cinq longueurs d’avance sur l’OL avant le match des Gones contre Toulouse ce dimanche. Même sans Florian Thauvin, touché avec les Bleus, cette équipe de Marseille a prouvé qu’elle avait de la ressource.

JGL