RMC Sport

Dijon-PSG: 2019, pire année parisienne en Ligue 1 de l'ère qatarie

Battu 2-1 à Dijon, vendredi soir en ouverture de la 12e journée du championnat, le PSG a connu sa huitième défaite en Ligue 1 au cours de cette année 2019. Il s'agit de son pire total sur une année civile, depuis 2010 et donc depuis l'arrivée du Qatar.

Si cette défaite n'a pas de conséquences fâcheuses au classement pour le Paris Saint-Germain, large leader de la Ligue 1, elle noircit considérablement les statistiques. Avec cet inattendu revers parisien à Dijon (2-1), qui était lanterne rouge du classement avant le coup d'envoi, 2019 devient la plus mauvaise année de l'ère qatarie du PSG en Ligue 1.

13 défaites avec Kombouaré

Ce résultat constitue la huitième défaite du club de la capitale depuis janvier. Avant Dijon, le PSG avait perdu deux fois cette saison: contre Rennes à la deuxième journée (2-1) puis Reims lors du septième acte (0-2). Et lors du précédent exercice, il y avait eu cinq contre-performances face aux équipes suivantes: l'OL (2-1), Lille (5-1), Nantes (3-2), Montpellier (3-2) et Reims (3-1).

Le PSG n'avait pas connu autant de défaites en championnat sur une année civile depuis 2010. Sous les ordres d'Antoine Kombouaré, avant l'arrivée du Qatar dans le capital, 13 défaites avaient été enregistrées, comme le rapporte Opta. Par ailleurs, c'est aussi la première fois depuis la saison 2010-2011 que le Paris Saint-Germain perd trois de ses douze premiers matchs en Ligue 1.

JA