RMC Sport

Droits TV de la L1: Roussier, dirigeant de Téléfoot, a déposé un dossier pour sa propre société

Jean-Michel Roussier a formulé ce lundi une offre pour deux lots de droits TV de la Ligue 1 et deux lots en Ligue 2. Le directeur éditorial de la chaîne Téléfoot, propriété de Mediapro, a déposé sa proposition pour sa propre société.

Et si un salarié de Mediapro récupérait finalement les droits TV de la Ligue 1. Difficile à croire et pourtant… Comme indiqué par L’Equipe et confirmé par RMC Sport, Jean-Michel Roussier a bien déposé un dossier lors du nouvel appel d’offres lancé par la LFP pour le football français mais via sa propre société.

L’actuel directeur éditorial de Téléfoot, la chaîne de Mediapro, a formulé une offre en son nom propre et non pour le groupe sino-espagnol. Selon les informations de RMC Sport, l’homme de médias (OMTV, CFoot notamment) et ancien président du club de Nancy a candidaté pour deux des quatre lots mis en vente pour la Ligue 1 ainsi que pour les deux lots de la Ligue 2 portant sur la période 2020-2024.

Quatre diffuseurs potentiels mais pas Canal + et beIN

A l’image de Jean-Michel Roussier, plusieurs autres diffuseurs potentiels ont déposé des dossiers pour tenter d’acquérir les droits de la Ligue 1 et/ou de la Ligue 2.

Au total, cinq repreneurs ont candidaté lors de ce nouvel appel d’offres dont au moins un media étranger. Cinq dossiers mais aucune proposition de Canal + ou de beIN Sports qui ont décidé de boycotter la consultation lancée par la LFP.

Cette décision constitue une réponse claire de la part de la chaîne cryptée qui conteste la validité de cet appel d’offres. Le diffuseur historique de la L1 et son président Maxime Saada dénoncent notamment le choix de remettre en vente uniquement les anciens lots détenus par Mediapro et non la totalité des droits TV de la L1 et de la L2. 

Détenteur de deux matchs de championnat, via une sous-licence achetée à beIN Sports, Canal + souhaite s’en séparer en raison d'un prix (332 millions d'euros par saison) jugé trop élevé. Le média appartenant au groupe Vivendi a saisi la justice pour faire valoir le bien-fondé de sa démarche. Une audience devant le tribunal de commerce est prévue le 19 février prochain. Canal a également saisi l'Autorité de la concurrence pour les mêmes motifs.

Découverte des offres chiffrées à 16h

Après le dépôt des candidatures, un comité de pilotage mené par Vincent Labrune va examiner les offres pour la LFP jusqu’à 16h ce lundi. Ce conseil exceptionnel est composé de Jean-Michel Aulas (OL), Christian Leca (AC Ajaccio), Philippe Piat (UNFP), Jean-Pierre Caillot (Reims) et Jacques-Henri Eyraud (OM).

Après une première étude des dossiers au niveau qualitatif, la LFP découvrira les propositions financières des potentiels diffuseurs. Avec ce nouvel appel d’offres, l’instance espère signer des contrats pour un montant global d’environ 300 millions d’euros.

JGL avec Loïc Briley