RMC Sport

Euro 2016 : pas de projet d'attentat au Parc OL selon la préfecture

-

- - AFP

Selon Le Progrès, les services de renseignement ont signalé la possibilité d’un attentat au Parc OL quelques semaines avant l’Euro 2016. La préfecture a démenti dans la matinée ces informations.

C’est une vaste enquête anti-terroriste menée dans la région lyonnaise qui a permis de donner l’alerte. Selon Le Progrès, les services de renseignement ont signalé la possibilité d’un attentat au Parc OL quelques semaines avant l’Euro 2016, qui s’est déroulé en France du 10 juin au 10 juillet dernier. A l’origine de cette crainte, deux frères ont été interpellés à Meyzieu le 31 mai après qu’un autre de leur frère soit parti en Syrie en appelant à commettre des attentats.

>> OL : quand les fausses exigences d'Adebyaor trompent la presse étrangère

De la « documentation islamiste » et des images de propagande

Les enquêteurs ont découvert chez eux de la « documentation islamiste », des téléphones et des clés USB contenant des images de propagande montrant des Lyonnais partis combattre en Syrie. L’un des deux frères arrêtés travaillait dans une société ayant accès au stade de Décines. Une possible action terroriste dans l’enceinte des Gones a alors été redoutée.

La préfecture a fait savoir mardi matin que "les services de renseignement n'ont pas détecté le moindre projet d'attentat visant le Parc OL." La préfecture confirme tout de même l'exactitude des informations concernant les deux frères.

>> L'OL fait appel pour la suspension de Gonalons

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur