RMC Sport

Falcao buteur, le doublé-express de Lemar : les tops et les flops de Monaco – Rennes

-

- - AFP

Trois jours après son exploit en terres londoniennes face à Tottenham en Ligue des champions (1-2), l’AS Monaco retrouvait la Ligue 1 avec la réception du Stade Rennais, une rencontre qui s’est soldée par une victoire de l'ASM (3-0) ce samedi pour le compte de la 5e journée. Radamel Falcao a ouvert le score, inscrivant son premier de la saison en Ligue 1. Thomas Lemar a lui inscrit un doublé. L’AS Monaco reprend provisoirement la tête de la Ligue 1 et confirme son statut d'outsider.

LES TOPS

Le côté droit monégasque

Après l’échéance continentale en milieu de semaine, Leonardo Jardim avait décidé de faire tourner son effectif en titularisant notamment Adama Traoré et Almamy Touré sur le côté gauche de l’AS Monaco. Force est de constater que le choix du technicien portugais a été judicieux, tant les deux jeunes joueurs – respectivement 21 et 20 ans – ont été particulièrement actifs. Précis techniquement, fluides dans les mouvements et enchaînements, ils ont causé de nombreux problèmes à l’arrière garde rennaise en première période. Adama Traoré a été tout proche de trouver le chemin des filets, d’abord à bout portant (15e), puis sur une frappe enveloppée (27e). Almamy Toure a quant à lui été à l’origine de l’ouverture du score, avec un centre parfait pour Falcao (1-0, 42e). L’ancien Lillois Traoré a été remplacé par Bernardo Silva peu après l’heure de jeu.

Radamel Falcao

Il est encore loin le Radamel Falcao de l’Atletico Madrid ou du FC Porto, mais l’international colombien semble peu à peu retrouver ses sensations. Déjà titulaire face à Tottenham, El Tigre l’était à nouveau face au Stade Rennais. Il a été à l’origine de la première occasion avec une remise de la tête qui a profité à Adama Traoré (15e). Il inscrira l’unique but de la rencontre peu avant la pause. Parfaitement servi par Alamy Touré, Radamel Falcao a trompé Benoit Costil d’une tête piquée (1-0, 42e). Une fois n’est pas coutume, les Monégasques regretteront le manque de lien entre Valère Germain et le Colombien, eux qui n’ont échangé qu’une seule passe. Guido Carrillo a pris sa place en fin de rencontre.

Thomas Lemar

Impossible de ne pas mentionner Thomas Lemar tant sa deuxième mi-temps fut réussie. Particulièrement actif, défensivement avec un pressing constant, et offensivement, l’ailier monégasque s’est vu récompensé dans les derniers instants de la partie. Tout d’abord en poussant le ballon au fond des filets après un centre à ras de terre de Carrillo (2-0, 90e), puis en déclenchant une frappe flottante des 25 mètres qui a laissé Costil de marbre (3-0, 90+2e).

A lire aussi >> Cavani, Maxwell, Jesé : les tops et flops de Caen-PSG

LES FLOPS

Benoit Costil 

La première demi-heure de jeu semblait de bon augure pour le portier rennais, qui s’est distingué par une parade du pied face à Adama Traoré (15e) puis une frappe de Germain repoussée des poings. Problème pour les Bretons, la suite de la rencontre n’a pas été du même acabit. Loin d’être irréprochable sur le but de Radamel Falcao (42’), Benoit Costil ne s’est pas franchement montré rassurant, que ce soit lors de ses sorties ou de ses relances au pied. Il s’est ensuite incliné par deux fois face à Thomas Lemar, surpris par la trajectoire du cuir sur le dernier but.

Giovanni Sio

Une frappe enveloppée trop centrée, repoussée des poings par Subasic et … c’est tout. L’attaquant rennais n’a jamais su faire la différence en ce samedi après-midi, multipliant les mauvais choix, à l’image d’une passe en première période à un équipier en position évidente de hors-jeu. Il ponctuera sa prestation d’un carton jaune pour un pied haut sur son adversaire direct Kamil Glik. Christian Gourcuff décidera de le remplacer à l’heure de jeu par Adama Diakhaby.

A lire aussi >> Gourcuff, Balotelli, des buts : La Ligue 1 est devenue super. Qu'est-ce qui se passe?

KJ