RMC Sport

Fekir ne ferme pas la porte au PSG

Nabil Fekir

Nabil Fekir - AFP

Dans un entretien accordé au Canal Football Club, Nabil Fekir a évoqué son retour à la compétition, l’Euro, dont il ne fait pas une priorité et son avenir… qu’il voit dans un grand club européen. Et pourquoi pas au PSG.

Le retour sur les terrains de Ligue 1 de Nabil Fékir est proche. Et l’intéressé a même déjà coché une date sur son agenda, comme il l’a confié ce dimanche sur Canal +, dans un entretien diffusé dans le Canal Football Club. « Je retrouve mes sensations, petit à petit. C’est bon signe, a confié le milieu international français. Avec le chirurgien, on a prévu une date, le 9 avril contre Montpellier. Après, ça va dépendre de mon genou mais je suis optimiste. Il n’y a pas d’autre complication. Normalement, il n’y a pas de raison que je ne sois pas là le 9 avril. » Fekir n’a pas caché son impatience de retrouver ses coéquipiers de l’OL. « J’ai hâte de revenir pour aider l’équipe, insiste l’intéressé. Ils sont dans une phase un peu compliquée en ce moment. J’espère qu’ils vont pouvoir aller chercher le podium. »

« L’Euro ? Honnêtement, ce n’est pas ma priorité »

En revanche, Nabil Fekir s’est montré un peu moins enthousiaste sur sa participation au prochain Euro. « Honnêtement, ce n’est pas ma priorité. C’est dans un coin de ma tête, explique le joueur lyonnais. Je vous mentirais si je vous disais que je n’y pense pas. Ma priorité est bien me remettre. Si je reviens, que je fais une bonne fin de saison, on pourra rediscuter de ça. J’ai eu Deschamps (au téléphone, ndlr), on ne parle pas de l’Euro, on parle plus de ma santé, de mon retour. C’est une course contre la montre. Il n’y a pas que moi, il y a d’autres bons joueurs, je devrais faire mes preuves ». Pour éventuellement franchir un cap… ailleurs ?

« Envie de viser le top »

Interrogé sur les récents éloges de Zinedine Zidane à son égard, Fekir a confié que le Real ne se refusait pas (« C’est une légende du football. Si demain il m’appelle, je ne refuserai jamais ») Mais il a surtout évoqué ne pas être contre porter, un jour qui sait, le maillot du PSG, adversaire de son équipe dimanche soir. « Je suis à Lyon aujourd’hui, c’est un très grand club. J’ai envie de viser le top : Barça, Real, Bayern, Paris, pourquoi pas ? Dans la vie, il faut être ambitieux, je le suis. Après, on verra bien. » Des paroles qui ne seront certainement pas tombées dans les oreilles de quelques sourds…