RMC Sport

FFF : toujours trois montées et trois descentes en 2015-2016

La Fédération Française de football a reporté l’application de la réforme souhaitée par la LFP de deux montées, deux descentes en Ligue 1/Ligue 2/National.

Le vote sur le système des montées et descentes entre la Ligue 2 et le National était le moment attendu de l'Assemblée Fédérale de la FFF, réunie ce samedi à Nantes. Adopté de manière chaotique par les clubs professionnels pour la saison prochaine, le système déplaisait fortement au monde amateur, ainsi qu’à plusieurs clubs de Ligue 2, qui n’avaient pas hésité à manifester leur mécontentement. Ils ont été entendus.

Juste avant de procéder au vote, le président de la FFF, Noël Le Graët, a annoncé qu'en concertation avec son homologue de la Ligue, Frédéric Thiriez, et contrairement à ce qui était prévu, trois montées et trois descentes seront conservées entre Ligue 1, Ligue 2 et National en 2015-2016.

Une nouvelle proposition de réforme en décembre 2015

« Nous ne souhaitons pas que professionnels et amateurs se déchirent sur un tel sujet » a notamment affirmé Le Graët, applaudi par l'assemblée des représentants des ligues et districts au moment d'annoncer le report de la réforme. Le président de la FFF a indiqué dans la foulée la tenue de nouvelles concertations sur cette réforme et une proposition à venir au moment de la prochaine assemblée fédérale, en décembre 2015.

Président de l’AS Cherbourg et l’U2C2F (Union des Clubs des Championnats Français de Football), Gérard Gohel a également pris la parole pour défendre la cause des amateurs et dénoncer le sentiment de violence infligé par cette réforme imposée « à la hussarde », selon ses mots. Et s’il s’est félicité du report de la réforme, il milite pour son abandon complet. « Ne cassez pas le rêve de nos clubs » a-t-il imploré devant l’assistance, prenant en exemple le club de… Noël Le Graët, Guingamp, qui a pu rejoindre la Ligue 2 en terminant 3e du National.