RMC Sport

Foot: l'Etat va verser près de 50 000 euros à un supporter éborgné par un tir de LBD

LBD.

LBD. - AFP

Dans un jugement du tribunal administratif de Montpellier daté du 19 mars dernier, l'Etat français a été condamné à verser près de 50 000 euros à un supporter du MHSC éborgné par un tir de lanceur de balles de défense en 2012.

L'affaire remonte au 21 septembre 2012. Florent Castineira - dit "Casti" - membre du groupe ultra de Montpellier "La Butte Paillade", se trouve à proximité du stade de la Mosson en amont de la rencontre entre le MHSC et Saint-Etienne lorsqu'une opération de maintien de l'ordre est lancée. Touché par un tir de lanceur de balles de défense (LBD), particulièrement dans l'actualité avec la mobilisation des gilets jaunes, le supporter avait été éborgné. Depuis 7 ans, il est devenu l'un des symboles de la répression policière vis-à-vis des fans de foot.

L'Etat français condamné à verser 47 000 euros 

Comme expliqué par 20 Minutes, on apprend ce jeudi qu'un jugement du tribunal administratif de Montpellier en date du 19 mars dernier a condamné l'Etat français à verser 47 000 euros à la victime du tir au titre des "préjudices imputables". 1 500 euros doivent également être versés au titre des frais de justice engagés par "Casti" et 15 000 euros au fonds de garantie des victimes d'actes de terrorisme et d'autres infractions (FGTI) qui avait indemnisé le fan montpelliérain.

Le supporter, particulièrement engagé au sein du collectif "Désarmons-les",a également déposé une requête devant la Cour européenne des droits de l'Homme afin d'interdire l'usage de ces LBD. 

C.P. avec AFP