RMC Sport

Galtier : « Ce serait bête de s’arrêter là »

Christophe Galtier

Christophe Galtier - -

Sous le choc et incapable de parler sport après la blessure de Jérémy Clément, Christophe Galtier est revenu dans Luis Attaque sur le début d’année en trombe réalisé par son équipe. Et n’a pas manqué d’afficher ses ambitions en vue de la fin de saison.

Hormis la terrible blessure de Jérémy Clément, tous les feux sont au vert en ce moment du côté de Saint-Etienne…

Nous sommes dans une bonne série. Par rapport à l’année dernière, le groupe a gagné en maturité. Je pense en toute humilité que mon groupe est supérieur en tous points à celui de la saison dernière, aussi bien offensivement avec les apports de Brandao, Bodmer ou Mollo, que défensivement. Nous avons une maîtrise et une assise défensive plus importantes et cela se prouve puisque nous avons la deuxième défense du championnat. Les joueurs sont concernés et ont de l’envie et c’est à moi de tout faire pour qu’ils cette volonté et qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes.

Vous êtes encore en lice dans les trois compétitions nationales (L1, Coupe de France et de la Ligue) : laquelle voudriez-vous remporter ?

C’est une question difficile. Je pense que dans l’immédiat, c’est la Coupe de la Ligue. Quand on est au Stade de France, on se doit de lever un trophée. Nous avons fait un parcours héroïque en Coupe de la Ligue, ce serait bête de s’arrêter là.

Et les autres ?

Il faudra d’abord passer le match-test à Lorient avant d’espérer quoi que ce soit en Coupe de France. Si nous n’avons pas de soucis majeurs, nous pourrons aller loin puisque nous avons un effectif de qualité. Après, le championnat, c’est une autre histoire.

En cas de succès lors de vos deux prochains matchs (Rennes et Paris), vous pourriez vous retrouver à quatre points du PSG…

Nous allons prendre les matchs les uns après les autres. La rencontre contre Rennes a une importance pour le championnat, cela nous tient à cœur de bien être positionnés en Ligue 1. On sait que cela va être un match difficile, mais on fera tout pour être performant. Nous avons nos atouts et nous allons jouer notre jeu. Si l’on perd ce ne sera pas un tournant puisqu’il restera beaucoup de match avant la fin de saison.

Dont cette fameuse réception du PSG…

On fera un bilan à l’issue de ces deux rencontres. Alors, nous envisagerons ou non de revoir nos ambitions à la hausse.

N’avez-vous pas l’impression que depuis votre arrivée à Saint-Etienne, le club a changé ?

Je ne pense pas que j’en sois le seul responsable. Pour tous les clubs, il faut de la stabilité. Cela te permet de progresser et tu peux ensuite avoir des bons résultats. Mais pour trouver cette stabilité, il faut les bonnes personnes au bon endroit. Caïazzo, Romeyer et Rocheteau sont des très bons conseillers, ils sont importants pour le club. Quand vous travaillez dans une telle ambiance, cela permet de mieux digérer les petits coups de mou que l’on peut avoir dans une saison.

Le titre de l'encadré ici

Clément out : Galtier adopte la positive attitude|||

Après la terrible blessure subie par Jérémy Clément (fracture ouverte tibia-péroné), samedi lors de la victoire de Saint-Etienne contre Nice (4-0), Christophe Galtier a tenu à réagir. A froid, cette fois-ci. « C’est un choc. Malheureusement dans notre métier, ce sont des choses qui arrivent. » Plaque tournante des Verts, Jérémy Clément avait disputé 26 matches avant de se blesser gravement à la cheville. Un accident qui n’empêche pas Christophe Galtier de positiver. « C’est dur de perdre un joueur aussi important, mais je sais que Jérémy reviendra très vite dans le vestiaire. Même plâtré, il sera prêt de ses coéquipiers pour les tirer vers le haut jusqu’à la fin de saison. »

RMC Sport