RMC Sport

Gazélec-Lyon : la der’ de Fournier ?

Hubert Fournier

Hubert Fournier - AFP

Lyon se déplace sur le terrain du Gazélec Ajaccio ce dimanche (17h) à l’occasion de la 19e journée de L1. Un match qui pourrait être le dernier d’Hubert Fournier sur le banc lyonnais. Même en cas de succès.

Le désuet stade Ange-Casanova sera-t-il le « tombeau » d’Hubert Fournier ? Le coach de l’OL dirigera peut-être son équipe pour la dernière fois, ce dimanche sur le terrain du Gazélec Ajaccio (17h), à l’occasion de la 19e journée de L1. Une élimination de toutes les compétitions européennes, une série de cinq matchs sans victoire en championnat (quatre défaites, un nul) et une dégringolade au classement, de la 2e à la 6e place : en quelques semaines, la situation de l’OL s’est détériorée. Et celle d’Hubert Fournier en même temps. Sur la sellette, le technicien lyonnais doit impérativement revenir du déplacement en Corse avec trois points s’il veut avoir une petite chance de conserver son poste après la trêve.

« Comme il n’y a à peu près que ça qui vous intéresse, concernant ma situation personnelle, on verra dimanche soir ou lundi, a immédiatement prévenu Fournier ce vendredi en conférence de presse. Ça vous permettra de faire quelques papiers supplémentaires. C’est votre fonds de commerce, je respecte. Après, à mes yeux, c’est quand même un peu exagéré. Mais bon, apparemment, il n’y a que ça qui intéresse donc je pense que maintenant, on arrive à passer outre. Je l’espère en tout cas, même si ça peut déranger certains. Ça fait partie des aléas d’un club exposé comme l’OL. Ça fait partie des périodes compliquées qu’on peut vivre dans un club comme l’OL, quand on est sur une série de matchs négatifs. »

Tolisso : « Je soutiens Hubert Fournier »

« C’est difficile de rester concentrés, on ne sait pas trop ce qu’il va se passer, avoue Corentin Tolisso. Certes, c’est difficile mais le plus important, c’est le club, l’équipe. Il faut vraiment gagner ce match à Ajaccio pour remonter dans les hauteurs du classement, parce qu’à l’heure actuelle on n’est pas très bien. C’est un moment difficile. Il y a beaucoup de discussions sur le fait qu’il va partir ou pas. On sait que c’est un moment difficile pour lui et pour nous aussi. C’est compliqué de bosser sereinement. Après, les problèmes seront vite réglés je pense, qu’il reste ou pas. Bien sûr que je soutiens Hubert Fournier. L’année dernière, ça a bien fonctionné. Cette année, ça ne fonctionne pas très bien mais on a aussi beaucoup de blessés. Il faut attendre leur retour pour faire quelque chose de positif. »

L’OL, qui dans son histoire récente n’a jamais terminé au-delà de la 5e place à la trêve, joue donc un match qui peut bouleverser son avenir à court et moyen terme. Pas de quoi perturber Hubert Fournier, qui préfère retenir les progrès collectifs de son équipe : « Je suis assez optimiste car quand on a été dans la grande difficulté, comme au Parc (défaite 5-1), l’équipe ne s’est jamais désunie. Donc ça me laisse penser qu’on va vivre des jours meilleurs. » Avec ou sans lui sur le banc ?

la rédaction avec EJ