RMC Sport

L1: l’OM dynamite Caen et grimpe sur le podium

Marseille a fait exploser Caen (5-0), dimanche, lors de la douzième journée de Ligue 1. Les Phocéens sont troisièmes avant le derby entre Saint-Etienne et Lyon dans la soirée (21h).

L’OM comme si de rien n'était

Le contexte aurait pu les perturber: alors que l’affaire Patrice Evra agite le club depuis le coup de pied de l’arrière gauche sur un supporter lors du match de Ligue Europa face à Guimaraes, les Marseillais ont joué comme si de rien n’était, dimanche, face à Caen. Avant la rencontre, les supporters, dont certains ont rencontré le président marseillais, Jacques-Henri Eyraud, dans la journée, ont déployé des banderoles hostiles visant la direction olympienne et l’ancien capitaine de l’équipe de France. Mais les joueurs de Rudi Garcia ont tout fait pour éteindre ce climat brûlant, par leur jeu empanaché et un résultat logique, qui valide une jolie série en L1: depuis leur défaite face à Rennes (1-3), le 10 septembre, lors de la cinquième journée, les Marseillais viennent d’enchaîner sept matches sans connaître la défaite (cinq succès, deux nuls). Les voilà à la troisième place avant le derby entre Saint-Etienne et Lyon dans la soirée (21h).

À lire aussi >> Affaire Evra: réunion très chaude entre Eyraud et des supporters de l’OM

Luiz Gustavo a fait sauter le verrou

Encore une fois privé de Dimitri Payet, touché à une cuisse, l'OM a démontré qu'il valait mieux, dans le jeu, que ce qu'il avait montré la semaine passée à Lille (1-0). Une pluie d'occasions est tombée lors d’une première mi-temps ultra-dominée par les Marseillais (79 % de possession). Mais Rémy Vercoutre a retardé a retardé l'inévitable à plusieurs reprises devant Hiroki Sakai (15e), Kostas Mitroglou (34e), Morgan Sanson (35e) ou Florian Thauvin (36e). Et puis Luiz Gustavo a fait sauter le verrou de la meilleure défense du championnat (avant le match) sur une frappe du pied gauche après une première tentative de Thauvin contrée par un défenseur (43e). 

Un festival offensif 

Les joueurs de Rudi Garcia ont déroulé, ensuite, et vite fait le break au retour des vestiaires sur un but de Thauvin (47e), auteur d'un doublé en fin de match (81e) qui fait de lui le meilleur réalisateur phocéen en L1 à égalité avec Clinton Njie (cinq buts). Très actif, Sanson a lui aussi trouvé le chemin des filets d'une frappe au premier poteau sur laquelle Vercoutre aurait pu mieux faire, a priori (52e). Pas récompensé par sa première mi-temps de haut vol, l'ancien portier de l'OL a dû s'incliner une nouvelle fois devant Mitroglou (76e), à l'affût de la tête après un match techniquement délicat. Jamais l'OM n'avait inscrit cinq buts dans un même match depuis le début de la saison. Jamais Caen, toujours septième malgré tout, n'en avait encaissé autant.

Thomas Broggini