RMC Sport

La Ligue 1 en pince déjà pour Beckham

David Beckham

David Beckham - -

C’est le gros coup du mercato hivernal. David Beckham, star parmi les stars, a signé au PSG. Si sa valeur sportive est sujette à caution, les protagonistes de Ligue 1 se réjouissent déjà de la présence d’un tel joueur en France.

« On pourrait aussi parler du départ des joueurs de Bordeaux. Ou de l’arrivée de Rabiot à Toulouse. Tout ça m’intéresse aussi, mais vous, vous en parlez moins ». N’en déplaise à Elie Baup, David Beckham en Ligue 1, avec sa belle gueule et un palmarès long comme son bras tatoué, forcément, ça accapare le feu des projecteurs. Et si l’entraîneur de l’OM ne souhaite pas s’épancher sur le sujet, dans le championnat de France, les joueurs ne cachent pas un certain émoi. Voire une sacrée admiration. « Beckham, c’est la classe, s’enthousiasme Mathieu Valbuena. Même s’il a 37 ans, c’est toujours un merveilleux joueur de ballon. Il n’a plus ses jambes de 20 ans, mais il peut amener beaucoup de choses au PSG. »

Deux ans passés en MLS n’ont visiblement pas entamé le capital charisme de l’idole. La star anglaise arrive et les jeunes pousses de L1 redeviennent aussi sec des gamins de cour d’école. « Je l’avais vu quand j’étais plus jeune, au centre de formation de l’OL, se souvient Maxime Gonalons, de 14 ans son cadet. Le Real était venu jouer ici et les regards se portaient déjà sur lui. On va pouvoir le rencontrer. Il y avait déjà Zlatan, mais là, c’est encore autre chose. On hâte de pouvoir jouer contre un tel joueur. »

A.Diarra : « Une bonne chose pour le championnat »

Côté terrain, le Lyonnais assure d’ailleurs que l’ancien Mancunien ne sera pas qu’un bibelot qu’on exhibe pour parader. « Avec l’expérience qu’il a, je peux vous dire qu’il apportera forcément quelque chose dans le jeu ». « Pas trop quand même, espère Rémi Garde. Il est quand même chez un concurrent. Ce qui est sûr, ce que par sa personnalité, son intelligence, il fera du bien à ce groupe qui se construit. »

« C’est un joueur de classe internationale. C’est une bonne chose pour le championnat français », surenchérit Alou Diarra. En résumé, la Ligue 1 accueille le néo-Parisien à bras ouverts. Pour son professionnalisme. Pour son image. Pour ce qu’il représente. « Pourquoi voulez-vous tous parler de Beckham ? », s’est agacé Elie Baup en conférence de presse. Les arguments ne manquent pas, mais la réponse peut aussi tenir en trois petits mots, signés Valbuena : « Beckham… c’est Beckham ». Tout est dit.

dossier :

David Beckham

Alexis Toledano avec FGe, EJ et XG