RMC Sport

La Ligue 1 est-elle trop violente ?

-

- - AFP

. Les joueurs du championnat de France sont-ils trop agressifs ? C’est l’avis de Leonardo Jardim qui a pointé du doigt le laxisme des arbitres après le choc entre son attaquant Radamel Falcao et le gardien niçois Yoan Cardinale. Trop violente la Ligue 1 ? RMC Sport a tenté de répondre à la question.

« Le foot français doit faire attention à cette agressivité. Quand un joueur subit un tel risque, il doit y avoir sanction. Les arbitres doivent faire attention et sanctionner ce type de geste. » Jeudi, l’entraîneur de l’AS Monaco, Leonardo Jardim, ne décolérait pas au lendemain du choc entre le gardien niçois Yoan Cardinale et Radamel Falcao, KO et hospitalisé durant 24h en raison d’une commotion cérébrale. Le technicien portugais a-t-il raison de pointer le trop plein d’agressivité des joueurs de Ligue 1 et le laxisme des arbitres ? Le choc subi par Falcao et la semelle de Maxime Gonalons sur le Bordelais Malcom sont-ils symptomatiques d’un championnat trop violent ?

A lire aussi>> Nice - Cardinale : "Un duel comme un autre avec Falcao"

Antonetti : « Le football est propre »

Pour Frédéric Antonetti, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. « Les choses se passent normalement, estime le coach lillois. Il peut y avoir un incident, des émotions mais pour avoir connu le football des années 70 quand il n’y avait pas la télé, c’était autre chose. Donc non, le football est propre. » Les stats donnent raison au Corse. Après six journées de championnat, quatorze cartons rouges ont été distribués. Un chiffre dans la moyenne de ces dernières saisons et même inférieur à l’exercice précédent (21 expulsions après six journées).

Dubois : « Pas plus de violence »

Chez les joueurs aussi, on ne partage pas forcément l’avis de Leonardo Jardim. « Je ne trouve pas qu’il y a plus de violence, soutient le Nantais Léo Dubois. Le tacle de Gonalons est un fait de jeu. C’est très dangereux mais je pense qu’il n’avait pas pour objectif de faire mal à son adversaire. Dans les matches, il y a toujours un peu d’animosité, de combat. C’est normal. Mais je ne caractérise pas ça comme de la violence. »

Des grosses fautes dans les autres championnats

Pour ajouter de l’eau au moulin du joueur du FCN, la Ligue 1 n’a pas le monopole des « agressions ». En Premier League où l’agressivité est une valeur noble, l’attaquant de Manchester City, Sergio Agüero, a écopé de trois matches de suspension pour un coup de coude sur le défenseur de West Ham, Winston Reid. En Bundesliga, José Rodriguez, milieu du FSV Mayence, a été puni d'une suspension de cinq matches et d'une amende de 10 000 euros pour avoir blessé le joueur d'Augsbourg, Dominik Kohr, lors du match de Bundesliga opposant les deux équipes, dimanche. Quant à la passivité des arbitres pointée du doigt par Leonardo Jardim, René Girard rappelle que les hommes en noir font toujours leur boulot : « Lors de la dernière journée, il y a eu trois ou quatre équipes qui ont fini à dix (quatre, ndlr). Cela veut dire qu’il y a une certaine sévérité. » Et ce n’est pas forcément le meilleur ami des arbitres qui le dit…

A lire aussi>> Monaco : Falcao toujours hospitalisé, Jardim met en garde le foot français

la rédaction avec AA