RMC Sport

Le LOSC change ses plans

A l’image de l’OL, le LOSC version 2015-2016 veut miser sur ses jeunes talents. Mais l’équipe désormais entraînée par Hervé Renard s’appuiera aussi sur quelques joueurs expérimentés comme sa recrue, Renato Civelli.

Le temps pas si lointain où Lille dépensait 12 millions d’euros pour s’offrir les services de Marvin Martin est révolu. Après une nouvelle saison décevante achevée à la 8e place, le Losc aborde un nouveau virage de son histoire. A l’image de l’Olympique Lyonnais, le club nordiste entend s’appuyer sur les jeunes issus de son centre de formation.

Créer une « usine à Eden Hazard », voilà ce qu’ambitionnent les Dogues. « La formation et la post-formation vont être remis à l’ordre du jour, un peu comme à l’époque de Claude Puel avant l’arrivée de Rudi Garcia », remarque Jean-Michel Vandamme, le directeur sportif lillois.

Civelli : « Cela fait plus de dix ans que je suis pro »

Hervé Renard, le successeur de René Girard au poste d’entraîneur, aura donc comme mission principale de diriger son équipe mais aussi de regarder de très près la réserve. L’ex-sélectionneur du Mali pourra aussi s’appuyer sur des éléments d’expérience puisque Rio Mavuba (31 ans) et Florent Balmont (35 ans) vont rester au club, le premier conservant le brassard de capitaine.

De l’expérience, Lille en aura aussi avec Renato Civelli (31 ans), arrivé cet été en provenance de Bursaspor et aguerri à la Ligue 1 depuis ses passages à l’OM et à Nice. « Cela fait plus de dix ans que je suis pro, rappelle l’Argentin. A moi de montrer si je suis à la hauteur. En tout cas, je n’ai jamais eu peur d’aller sur le terrain. Je serai prêt à faire du bon boulot ou du moins ce que le coach espère de moi. »

Un entraîneur qui ne voit pas forcément à court terme : « Si on n’est pas capable de recruter des joueurs à X millions d’euros, il va falloir user d’autres malices pour pouvoir recruter malin, explique Hervé Renard. Il faut essayer de trouver des joueurs qui ne donneront peut-être pas la plénitude de leur talent cette année mais qui seront très performants la saison prochaine ou lors des deux suivantes. » Ce LOSC new-look veut prendre son temps pour retrouver les sommets.

la rédaction avec JBo.