RMC Sport

MERCATO – Une vague de départs qui rapporte 50 M€ à l'OM

Les départs de Gignac et Payet (de dos) soulagent les comptes de l'OM

Les départs de Gignac et Payet (de dos) soulagent les comptes de l'OM - AFP

Si les départs laissent un grand vide dans le vestiaire olympien, ils offrent aussi un grand bol d’air frais pour les caisses du club marseillais avec près de 50 millions € d’économies réalisées depuis l’ouverture du mercato. RMC Sport fait les comptes et présente l’addition.

Le 3 juin dernier, Vincent Labrune s’est engagé devant la DNCG à clôturer l'exercice comptable 2014-15 à l'équilibre, et par conséquent à vendre un ou plusieurs joueurs (pour environ 15 à 20 millions d'euros selon nos informations) avant le 30 juin.

Trois semaines après l’ouverture du mercato, plusieurs cadres sont partis et si l’on additionne les salaires économisés ainsi que les ventes réalisées avec Dimitri Payet et bientôt Giannelli Imbula, le résultat est là : l’OM a réalisé 50 millions d’euros d’économies. RMC Sport fait le point sur le dossier phocéen et établit un premier bilan comptable.

Les joueurs libres :

André-Pierre Gignac, parti au Mexique chez Les Tigres UANL, avait le salaire le plus important du club.

Economies réalisées : 4,2 millions d’euros annuels brut

André Ayew a, lui, rejoint le club anglais de Swansea et était le deuxième salaire du club.

Economies réalisées : 3,8 millions d’euros annuels brut

Jérémie Morel a quitté l’OM pour l’OL. Si son salaire n’était pas parmi les 10 plus importants du club, il était tout de même conséquent. Economies réalisées : 1,08 million d’euros annuels brut.

Les départs :

Dimitri Payet : que le meilleur buteur du championnat de France (15 passes) quitte l’OM, ça n’était pas prévu mais son départ soulage les finances de l’OM.

Economies réalisées : en plus des 15,5 M€ perçus pour le transfert du joueur, le club phocéen se soulage d’un salaire de 4,2 M€ annuels brut.

Giannelli Imbula : son départ n’est pas encore officiel mais le milieu de terrain de 22 ans devrait rejoindre Porto pour un montant de plus de 20 millions €. Une belle plus-value pour l’OM qui l’avait acheté en 2013 pour 7,5 millions € (+ 12,5 M€).

Economies réalisées : 1,2 M€ annuels brut

Une note salée-sucrée :

L’addition de l’ensemble de ces salaires économisés s’élève à 14,48 M€. Si l’on y ajoute les transferts de Payet (15 M€) et d’Imbula (20 M€), le montant grimpe à 49,48 M€. Une somme qui deviendrait encore plus importante si Rod Fanni décidait de ne pas prolonger l’aventure olympienne.

Nicolas Cuoco