RMC Sport

Le PSG, miraculé à St-Etienne, peut encore être champion contre Monaco

Le PSG a arraché le match nul sur la pelouse de Saint-Etienne (1-1) ce vendredi en ouverture de la 32e journée de Ligue 1, grâce au csc de Mathieu Debuchy à la 90e+2. Un point supplémentaire dans la course à un septième titre de champion de France qui tend les bras au PSG.

Un but contre son camp de Mathieu Debuchy au bout du temps additionnel a permis au PSG d’obtenir un match nul heureux à Saint-Etienne (1-1) ce vendredi en ouverture de la 32e journée de Ligue 1. Le très remuant Rémy Cabella a ouvert le score sur un petit cafouillage dans la surface parisienne. Mais le milieu de terrain prêté par l’OM a ensuite raté le penalty du break à la demi-heure de jeu. Malgré l’expulsion de Presnel Kimpembe avant la pause, l’ASSE a ensuite un peu baissé de rythme au retour des vestiaires.

Du côté du PSG, les entrées de Thiago Silva et Edinson Cavani ont apporté un peu plus de stabilité et de maitrise. Et les Parisiens ont pu exulter sur le but marqué contre son camp par Mathieu Debuchy à la 90e+2. Paris n’a pas été bon, Paris a tremblé contre Saint-Etienne, mais Paris a récolté un point important. De quoi ouvrir un peu plus la voie vers le septième titre de l’histoire du Paris Saint-Germain, le cinquième depuis le début de l’ère qatarie.

Mais, à cause de son échec contre les Verts, le PSG ne peut plus espérer gagner la Ligue 1 ce samedi. Même une défaite de Monaco n’y changerait rien. Avec 17 points d’avance sur son premier poursuivant, le PSG reste à portée de tir. 

Le PSG champion contre Monaco si…

… si le PSG bat l’ASM le 15 avril prochain au Parc des Princes. Déjà tenu en échec par le Stade Rennais en milieu de semaine (1-1), Monaco voudra se reprendre samedi contre le FC Nantes ce samedi (17h). En cas de succès de l’ASM contre les Canaris, les Parisiens devront gagner contre les Monégasques pour être mathématiquement champions (14 pts d'écart au coup d'envoi de la J33).

Le PSG attendra encore si…

… Monaco gagne contre Nantes et ne perd pas à Paris. Pour croire à un deuxième titre consécutif en Ligue 1, l’ASM doit gagner presque tous ses matchs d’ici la fin de saison et espérer plusieurs faux-pas de l’actuel leader. Avec 17 points de retard sur le PSG, les Monégasques pourront revenir à 11 longueurs des Parisiens en cas de victoires contre Nantes ce samedi puis contre Paris, le 15 avril prochain. Il en restera alors 15 en jeu. De quoi faire durer le suspense un peu plus longtemps. 

JGL