RMC Sport

Le PSG toujours traumatisé par la défaite à Barcelone

-

- - -

Si le PSG a enchaîné deux succès en Ligue 1 après la terrible élimination face au Barça (4-0, 1-6), le traumatisme est encore bien présent dans les têtes des joueurs, qui n'ont même pas apprécié la précieuse victoire face à l'OL dimanche (2-1).

Une victoire sans joie

Une ambiance de soir de défaite. C’est en ces termes qu’un membre du PSG a décrit l’ambiance qui régnait dans le vestiaire parisien après la victoire contre l’OL dimanche (2-1). Certains joueurs comme Thiago Silva ou encore Angel Di Maria avaient le regard dans le vide. L’entraineur du PSG, Unai Emery, n’a pas su trouver les mots pour donner le sourire à ses protégés. Patrick Kluivert a bien essayé d’aller voir chaque joueur et de leur glisser un mot mais cela n’a pas suffi.

La victoire contre Lyon n’a pas permis d’oublier la débâcle de Barcelone. Les joueurs sont encore traumatisés par la défaite 6-1 contre le FC Barcelone en Ligue des champions. Les Parisiens pensent encore au scénario de cette rencontre. "C’est encore dans toutes nos têtes, on a du mal à se relever. C’est inquiétant pour cette fin de saison", a confié un joueur à RMC Sport.

>> PSG: Cavani et Lucas s'embrouillent en plein match

La trêve bienvenue

La trêve internationale n’est jamais aussi bien tombée pour le PSG que cette semaine. Tous les internationaux ont été très heureux de rejoindre leurs sélections respectives pour essayer d’oublier le climat qui règne dans la capitale. "La sélection, ça va nous permettre de voir d’autres visages, de penser à autre chose. Au Camp, on a l’impression de penser à la même chose, on se retourne le cerveau et on se demande toujours comment on a pu laisser passer ça", ajoute un international parisien.

Al-Khelaifi va intervenir

Les dirigeants vont devoir trouver les mots pour remobiliser le collectif du PSG. Nasser Al-Khelaifi a prévu de voir tout son groupe après la trêve, d’échanger avec ses joueurs. Le boss du PSG a déjà eu plusieurs cadres au téléphone pour les remobiliser. "On a des titres à gagner, on doit réagir, on doit faire oublier cette défaite terrible. Et pour atténuer la douleur on doit aller chercher le titre, c’est une obligation pour les joueurs. Ils ne doivent plus y penser", avance un membre de l’état-major parisien.

Paris est encore en lice dans toutes les compétitions nationales, et fait face à la concurrence féroce de l’AS Monaco en Ligue 1. Le PSG va disputer la finale de la Coupe de la Ligue le 1er avril contre l’ASM avant de se rendre à Avranches en Coupe de France le 5 avril.

>> PSG: "Barça-PSG va encore rester un peu", reconnaît Marquinhos

M.Bo.