RMC Sport

Le Real Madrid, l’Espagne, l’OM: Michel fait le point sur son avenir

A la veille d’affronter Granville en quarts de finale de la Coupe de France, Michel a évoqué son futur proche ce mercredi. L’entraîneur de l’OM a fermé la porte au Real Madrid mais pas à la sélection espagnole. Tout en affirmant qu’il travaillait déjà sur la prochaine saison avec Marseille.

Le Real Madrid : pas tout de suite

« Il fallait écouter l’entretien que j’ai fait avec cette radio et ne pas lire la presse. Il n’y avait pas d’ambiguïté. J’ai dit que, bien sûr, je me sentais prêt pour entraîner un jour le Real Madrid. Mais, et ça je ne l’ai pas lu, ce n’est pas le moment. C’est ce que j’ai dit. Ici, il y a des gens qui parlent mieux castillan que moi et s’ils ont écoutée l’interview, ils l’ont comprise. J’ai parlé 45 minutes et pendant 25 minutes on a parlé de l’OM. »

La sélection espagnole : pourquoi pas ?

« J’ai aussi dit pendant cette interview que si j’avais une proposition pour prendre la sélection espagnole, c’était une possibilité. Évidemment, si la Fédération t’appelle, et même si tu es sous contrat dans un club comme l’OM, ça vaut la peine d’y réfléchir. Ça oui, c’est une possibilité. Mais le Real, non. »

L’OM : la priorité

« J’ai encore un an de contrat avec l’OM (jusqu’en juin 2017, ndlr). Je suis en train de préparer la pré-saison et l’équipe parce que je pense poursuivre ici. On prépare la saison et nous aurons une réunion avec le président. Nous devons savoir si les joueurs prêtés ont la possibilité de rester. On va recueillir les informations de la partie technique et définir les besoins que nous aurons pour l’année qui arrive. »

Florent Germain, à Marseille