RMC Sport

Le Vestiaire spécial Lens: Clauss, Leca, Kakuta… comment Fofana les a tous conquis

Pour son grand retour, l’émission "Le Vestiaire" sur RMC Sport 1 a fait escale à Lens. L'occasion pour Clauss, Leca et Kakuta d'évoquer le phénomène Seko Fofana, pièce maîtresse des Sang et Or.

Quand Seko Fofana a quitté l’Udinese pour rejoindre Lens en Ligue 1, les Sang et Or se doutaient bien qu’ils recrutaient un joueur de qualité. Mais s’attendaient-ils seulement à compter dans leurs rangs un joueur aussi performant, qui s’impose cette saison comme l’un des meilleurs à son poste en Ligue 1, si ce n’est le plus fort ?

Sans doute pas, tant le joueur a progressé dans bien des domaines qui n’étaient pas ses points forts. Ses coéquipiers sont en tout cas bluffés par son évolution et toute l’énergie qu’il apporte à son équipe, dans ses récupérations de balle et ses projections vers l’avant.

"Personnellement, je joue au-dessus de lui, c’est un bonheur total", s’est amusé Gaël Kakuta dans l’émission Le Vestiaire, dont le premier numéro était consacré aux Lensois sur nos antennes. "Tu attaques, on va perdre le ballon, tu revois, c’est Seko qui chasse quelqu'un encore pour lui prendre le ballon. Tu te dis, 'bon bah moi j’attends ici, tranquille'."

Le match des Lensois à Montpellier, même perdu (0-1), a encore été un parfait exemple de ce que le joueur de 26 ans est capable de produire sur le terrain, avec un volume de jeu monstrueux, une énorme densité athlétique et une technique très aboutie, sans compter cette capacité de voir le jeu très rapidement.

Fofana explique son choix de rejoindre Lens

"Ce qui est génial c’est qu’à la mi-temps des matches, il y en a toujours un qui vient et qui me dit: 'Jean, quand t’as le ballon, calme un peu.' Ouais, mais il y en a toujours un qui court et qui dit: 'Moiiiiii', excité", a raconté hilare le gardien de but des Sang et Or, Jean-Louis Leca.

"Tout le monde a été surpris par mon choix (de rejoindre Lens), a expliqué Fofana. Quand j’ai vu que Lens s’intéressait à moi, je regardais ça comme ça, de loin, je ne me suis jamais dit que j’allais partir là-bas, même à l'Udinese, ils ne vont jamais accepter. Et je ne sais pas, au fur et à mesure des semaines, les négociations ont été entamées avec mes agents, je me voyais ici, je me faisais plein de films."

L’histoire de Seko Fofana, elle s’écrit désormais sur le terrain, sous les yeux de ses coéquipiers franchement conquis par ce qui leur est proposé. Et quelque chose nous dit que c'est parti pour durer, au moins cette saison.

>>> abonnez-vous à RMC Sport pour ne pas rater les prochains numéros du Vestiaire

RMC Sport