RMC Sport

Lens sur le podium en fin de saison? Leca est prêt "à manger une bonne part de gâteau"

Dans l'émission Rothen s’enflamme sur RMC, consacrée ce mardi au RC Lens, le gardien des Sang et Or Jean-Louis Leca n'a pas caché l'ambition des siens pour la fin de saison. S'il est trop tôt pour parler de podium, les Nordistes entendent bien "manger une bonne part de gâteau" si les concurrents ne saisissent pas leur chance.

Jusqu'où ira le Racing Club de Lens ? Promu la saison passée, auteur d'un excellent exercice bouclé à la 7e place - juste derrière les tickets pour l'Europe -, le club nordiste est reparti sur les mêmes bases depuis le mois d'août. Après 11 journées, les Sang et Or sont les dauphins du PSG au classement avec 21 points au compteur pour six victoires, trois nuls et deux défaites. De quoi légitimement nourrir des ambitions en Ligue 1.

"On a moins de moyens mais peut-être pas moins de qualité que certains" affirme Franck Haise

Depuis le centre d'entraînement lensois de la Gaillette ce mardi, l'émission "Rothen s'enflamme" sur RMC est revenue sur les dernières prestations flamboyantes (trois victoires sur les quatre derniers matchs) de l'équipe de Franck Haise. Présent en plateau, le technicien a d'ailleurs salué le travail de ses joueurs depuis le début de la saison.

"Les ambitions elles sont d'abord dans le jeu, dans ce que l'on crée au quotidien, dans la cohésion, a-t-il confié. Si tous ces éléments sont réunis, on peut certainement avoir des ambitions et on en a. Mais après 11 journées, on peut seulement dire qu'on est très contents d'avoir ces 21 points et d'être sur le podium, ça c'est sûr. Mais pour la suite on verra chaque semaine (...) on a des arguments, on travaille bien, j'ai de bons joueurs, on a moins de moyens mais peut-être pas moins de qualité que certains".

Pour Leca, "s’il faut manger une bonne part de gâteau, on ne s’en privera pas"

Le gardien de but lensois Jean-Louis Leca, lui, s'est davantage mouillé. "Le coach a pour habitude de dire à chaque causerie : 'faisons du Lens, ne parlons pas de résultats, continuons à être dans nos valeurs'. C'est exactement ce que l'on fait. Après, il y a des équipes qui sont programmées pour être là (sur le podium). Si ces équipes ne performent pas et que nous, on arrive à être là, s’il faut manger une bonne part de gâteau, on ne s’en privera pas".

"On ne se prend pas la tête sur l’Europe, finir à telle place ou faire des calculs avant chaque match, poursuit Leca. Ce sont des discours qu’on n'a jamais tenus entre nous. Aujourd’hui, à chaque match, on se dit qu’on va jouer telle équipe avec tel plan de jeu. On est dans la recherche de la mise en difficulté de l’adversaire. Ça se passe bien parce qu’il y a un groupe et un staff à bloc", a développé le Corse, devenu Nordiste d'adoption depuis son arrivée chez les Sang et Or à l'été 2018.

CP