RMC Sport

Les flops de Ligue 1: le onze des recrues en première partie de saison

Comme chaque année, la Ligue 1 a accueilli de nombreux joueurs l’été dernier. Et certains ont clairement déçu lors de la première partie de saison. A l’heure de la trêve hivernale, c’est le moment de dresser l’équipe-type des flops. Avec des choix forcément subjectifs.

Runar Alex Runarsson
Gardien. Dijon.

Si les joueurs islandais ont plutôt la cote ces derniers temps, ce n’est pas vraiment son cas. Le gardien de 23 ans, arrivé en provenance du FC Nordsjaelland (Danemark), réalise un championnat très décevant avec Dijon. Ce n'est pas un hasard si le club bourguignon affiche la deuxième plus mauvaise défense de L1 (31 buts encaissés en 18 matchs).

Jérémy Pied
Latéral droit. Losc.

Si Lille réalise un parcours brillant et inattendu, il n’y est pas pour grand-chose. Après deux ans passés dans le placard de Southampton, le latéral droit de 29 ans ne joue pas plus chez les Dogues. Depuis l’été dernier, il a disputé 101 minutes, réparties sur trois matchs. Une misère.

Duje Caleta-Car
Défenseur central. OM.

Il est arrivé à Marseille avec un statut de finaliste de la Coupe du monde. Mais pour l’instant, le défenseur croate de 22 ans n’a pas se montrer à la hauteur. Il n’a joué que quatre matchs en Ligue 1 (dont deux comme titulaire), avec des prestations inquiétantes et une expulsion à Lyon.

Antonio Barreca
Latéral gauche. Monaco.

A l’image de l’AS Monaco, il a vécu une première moitié de championnat très compliquée. Dépassé et fébrile dans son couloir, l’Italien de 23 ans, recruté au Torino, affiche de sérieuses lacunes en Principauté.

Kevin Strootman
Milieu défensif. OM.

C’était la recrue phare de l’Olympique de Marseille à l’intersaison. Celui qui devait tirer le groupe vers le haut grâce à son talent et son expérience. Mais le milieu de terrain néerlandais (28 ans), sans être scandaleux, est bien loin du niveau qu’il affichait à l’AS Rome.

Stéphane Mbia
Milieu défensif. Toulouse.

Six ans après son départ de l’OM, son retour en Ligue 1 n’est pas très reluisant. Le milieu de terrain camerounais n’a disputé que cinq matchs de Ligue 1 avec Toulouse, même s’il a joué un peu plus en fin d’année.

Ganso
Milieu de terrain. Amiens.

C’était le transfert surprise de l’été. Et c’est une belle déception. En douze matchs sous le maillot d’Amiens, Ganso n’a pas su montrer le talent qui avait fait de lui l’un des plus prometteurs de sa génération (aucun but, deux passes décisives). Le meneur de jeu brésilien (29 ans) souhaite d’ailleurs quitter la Somme dès cet hiver.

Nacer Chadli
Milieu de terrain. Monaco.

Après une brillante Coupe du monde avec la Belgique, il ressemblait à une excellente recrue pour l’ASM. Mais au sein d’une équipe à la dérive, le milieu de terrain de 29 ans n’est que l’ombre du joueur talentueux aperçu à Tottenham et West Brom ces dernières années. En attendant son réveil?

Aleksandr Golovin
Milieu de terrain. Monaco.

Lui aussi s’est fait remarquer lors du dernier Mondial. Devant son public, le milieu de terrain de la Russie a livré un tournoi encourageant. De quoi pousser Monaco à miser sur lui. Pour un rendement très poussif jusqu’à présent. En dix apparitions dans le championnat de France, le joueur de 22 ans n’a délivré qu’une seule passe décisive...

Nemanja Radonjic
Ailier. OM.

Si Marseille pensait avoir déniché une future pépite, le pari est pour le moment raté. Après six mois dans l’Hexagone, l’ailier serbe de 22 ans n’a pas convaincu grand-monde. Rudi Garcia ne lui a d’ailleurs offert que deux titularisations en Ligue 1 et trois entrées en jeu. Un bilan sans saveur.

Moussa Dembélé
Attaquant. OL.

Il faisait rêver pas mal de clubs après avoir empilé les buts en Ecosse, sous le maillot du Celtic Glasgow. Mais l’écart de niveau entre la Scottish Premiership et la Ligue 1 est considérable, comme l'attaquant de 22 ans est en train de le constater. Sans être catastrophique (4 buts), ses prestations avec l'OL ne sont pas à la hauteur des attentes en L1.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur