RMC Sport

Les notes d’OM-Strasbourg: Kamara en patron, Ajorque esseulé

L’OM a décroché un précieux succès face à Strasbourg, ce dimanche, en clôture de la 10e journée de Ligue 1 (2-0). Emmenés par un excellent Boubacar Kamara, les Marseillais ont pris le meilleur sur une équipe du Racing en manque d’inspiration.

OM

Kamara en jeune taulier

De retour de suspension, le défenseur de 19 ans a joué comme un vieux briscard dans cette rencontre entre l'OM et Strasbourg. Toujours vigilant et bien placé, Boubacar Kamara a coupé de nombreuses offensives adverses grâce à ses anticipations. Solide au duel, notamment dans les airs, il a facilement contenu les attaquants du Racing. Cerise sur le gâteau: il met les Marseillais sur les rails d’un précieux succès en marquant de manière opportuniste dès la 3e minute. Une prestation taille patron.

Bouna Sarr avait des jambes de feu

Il avait des jambes de feu dans ce match de clôture de la 10e journée de Ligue 1. Débordant d’énergie, Bouna Sarr a multiplié les courses dans son couloir droit. Toujours disponible pour ses partenaires, le latéral de 27 ans n’a pas ménagé ses efforts pour apporter des solutions offensives. Impeccable dans ses replis, il a complètement éteint Fofana. Un match très séduisant.

Rongier prend ses aises

Près de deux mois après son arrivée, l’ancien Nantais commence à se sentir à l’aise à Marseille. Aligné dans une position axiale devant la défense, Valentin Rongier a livré une copie intéressante aux côtés de Maxime Lopez et Kevin Strootman. Ses partenaires ont confiance en sa qualité technique et le servent même lorsqu’il est sous pression. Son touché de balle et sa vision ont fait du bien à l’OM. Ses replis défensifs aussi. Encourageant pour la suite.

Mandanda 6

Sarr 7

Kamara 8

Caleta-Car 6

Sakai 5

Strootman 6

Lopez 6,5, remplacé par Amavi (87e)

Rongier 7

Germain 4,5, remplacé par Aké (75e)

Radonjic 6, remplacé par Khaoui (66e)

Benedetto 6,5

Strasbourg

Ajorque trop esseulé

Il ne gardera pas un très bon souvenir de ce déplacement au Vélodrome. Aligné seul à la pointe de l’attaque strasbourgeoise, Ludovic Ajorque a eu beaucoup de mal à se procurer des occasions. Souvent sevré de ballons, le joueur de 25 ans a beaucoup couru dans le vent. Sans parvenir à inscrire le premier but du Racing à l’extérieur cette saison. Au contraire, c’est lui qui dévie malencontreusement la frappe de Kamara dans ses propres filets. Une sale soirée pour l’ancien de Clermont.

Thomasson a fait ce qu’il a pu

Au sein d’une équipe sans génie, il a tenté d’amener l’étincelle. Dans un rôle d’attaquant de soutien, Adrien Thomasson a montré des choses intéressantes dans ce match. Ses inspirations et ses déviations en une touche ont fait passer quelques petits frissons dans l’arrière-garde marseillaise. Mais ses coéquipiers n’ont pas réussi à exploiter ses bons ballons. Pas grand-chose à lui reprocher tant il était seul.

Sels 5,5

Caci 4 remplacé par Da Costa (68e)

Koné 4

Simakan 4

Carole 4

Sissoko 3

Bellegarde 4

Lala 4,5

Thomasson 6

Fofana 3,5 remplacé par Zohi (82e)

Ajorque 3, remplacé par Mothiba (68e)

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur