RMC Sport

Les notes de OL-OM: Valbuena décisif, Rolando dépassé, Lacazette précieux

Morgan Sanson au duel avec Maxime Gonalons

Morgan Sanson au duel avec Maxime Gonalons - AFP

Au terme d'une rencontre très animée et riche en occasions, l'OL est sorti vainqueur de l'Olympico en s'imposant avec la manière face à l'OM  ce dimanche soir (3-1), en clôture de la 21e journée de Ligue 1. Un match maîtrisé et abouti où Alexandre Lacazette et Mathieu Valbuena ont été les grands artisans du succès obtenu par les Gones.

OL

Lacazette (8)

Par sa justesse technique et ses remises à-propos, Alexandre Lacazette a été le grand animateur offensif de l'OL ce dimanche soir. Toujours dans le sens du jeu et quasiment que des prises de décision pertinentes. S'il a souvent dézoné en première période pour éclairer le jeu des siens, il s'est montré bien plus dangereux en seconde avec notamment une frappe du gauche trop enlevée au retour des vestiaires (52e). Puis il a fait parler son réalisme en signant un doublé (61e, 75e), ses 16e et 17e réalisations cette saison en L1. Une prestation de haute volée.

Valbuena (7,5)

À tous ceux qui en doutaient encore, "Petit Vélo" est bel et bien de retour sur le devant de la scène. Le milieu français a su se rendre décisif en ouvrant la marque d'un magnifique plat du pied enroulé dans le petit filet de Pelé juste avant la pause (43e). Mais plus que ce but, le cinquième lors de ses sept dernières sorties en championnat, c'est sa volumineuse contribution dans le couloir gauche qui a posé de gros problèmes à la défense phocéenne et notamment à Sakai, tourmenté de bout en bout. 

A lire aussi >> Le film de OL-OM

Morel (7)

Si souvent sous le feu des critiques, Morel a été l'un des Gones les plus solides face à son ancienne équipe. Toujours impeccable dans son placement et plein d'autorité dans ses interventions, le latéral gauche a livré une performance aboutie et immaculée. Thauvin, qui était son vis-à-vis ce dimanche soir, ne l'a jamais pris à défaut et a perdu tous ses duels face à lui. Outre sa consistance défensive, l'ex-Lorientais a en plus apporté offensivement. 

Lopes : 7

Rafael : 5,5

Yanga-Mbiwa : 5

Mammana : 5

Morel : 7

Gonalons : 6

Tolisso : 6,5

Cornet : 4,5

Valbuena : 7

Fekir : 6

Lacazette : 8

A lire aussi >> OL-OM : Memphis Depay va-t-il redevenir un crack ?

OM

Lopez (6,5)

Sans doute le seul Marseillais à la hauteur du rendez-vous. Du haut de ses 19 ans, Maxime Lopez a une nouvelle fois affiché un aplomb remarquable. Une première touche délicieuse, des passes sans cesse orientées vers l'avant et une volonté immuable de mettre ses partenaires dans les meilleures dispositions. Un peu moins rayonnant lors du second acte, il a été remplacé par Alessandrini à la 66e minute. Une sortie qui l'a touché puisqu'il a fini la rencontre les yeux embués de larmes sur le banc. 

Rolando (3)

Comme à l'accoutumée, le défenseur portugais n'a pas respiré la sérénité et a personnifié à lui seul la fébrilité marseillaise en défense. Confronté à Lacazette, Rolando a souvent été en retard dans ses interventions et a manqué d'assurance balle au pied. Son erreur d'inattention offre le doublé à Lacazette et enterre définitivement les dernières illusions de l'OM. 

Sanson (4)

Pour une première sous le maillot phocéen, Morgan Sanson s'attendait sans doute à un autre baptême du feu. Titularisé dans un milieu de terrain à trois avec Lopez et Anguissa, l'ancien Montpelliérain a effectué une entame globalement satisfaisante avant de progressivement s'éteindre et de subir la loi lyonnaise dans l'entrejeu. Pas franchement inspiré dans ses choix, il s'est rendu coupable d'une remise hasardeuse sur le premier but de Lacazette. Un match plus que poussif atténué par le but Doria sur lequel il est impliqué en tirant le coup franc au départ (67e). 

Pelé : 4

Sakai : 3,5

Fanni : 4

Rolando : 3

Doria : 4

Anguissa : 4

Sanson : 4

Lopez : 6,5

Thauvin : 5,5

Sarr : 5

Gomis : 4

A lire aussi >> OL-OM : que va changer Morgan Sanson dans le jeu marseillais ?

A lire aussi >> OL : Clément Grenier en contact avec Nice