RMC Sport

LFP: Thiriez ne se représentera pas

Frédéric Thiriez

Frédéric Thiriez - AFP

Dans un entretien à paraître ce mardi dans L’Equipe, Frédéric Thiriez annonce qu’il ne sera pas candidat à sa succession à la tête de la Ligue de football professionnel, qu’il préside depuis 14 ans.

Frédéric Thiriez vit ses derniers mois de président de la LFP. Arrivé à la tête du football professionnel français en 2002, le dirigeant de 63 ans est résolu à ne pas briguer un quatrième mandat. Une décision qu’il annonce dans les colonnes de L’Equipe à paraître mardi. « Je ne me représenterai pas à la Ligue en fin d’année, déclare-t-il dans un extrait publié sur le site de nos confrères. Cela fera quatorze ans. C’est beaucoup. Quatorze ans, ça suffit. »

Depuis sa dernière réélection en 2012, l’avocat de profession a vu son autorité remise en cause à de multiples reprises. Montée en L2 refusée à Luzenac, connivence supposée avec le président du PSG un soir de match au Stade de France, brouille avec les clubs corses, conflit avec la FFF sur le système de montées et descentes : autant de dossiers compliquées qui ont sans doute précipité sa décision de ne pas se présenter à sa succession en octobre prochain.

« Il faut un renouvellement des générations »

« J’ai décidé cela il y a plusieurs mois mais je n’en ai parlé à personne. Je le dis maintenant alors que je pourrais très bien jouer à cache-cache et attendre pour annoncer ce retrait. Mais j’estime que c’est une question de respect vis-à-vis des clubs et des acteurs du foot, afin qu’ils puissent réfléchir et s’organiser », explique Thiriez, qui sait déjà de quoi la suite sera faite : « J’ai envie de me consacrer davantage à mon activité d’avocat et mes autres passions, la musique, le théâtre, l’écriture, la montagne… Quant à la Ligue, il lui faut un renouvellement des générations, comme à la FIFA, à l’UEFA ou à la Fédération française. Place aux jeunes. »