RMC Sport

Ligue 1: Angers nouveau dauphin du PSG, l'OL renversant

Angers reprend sa deuxième place du classement, grâce à une victoire sur Strasbourg (1-0), ce samedi lors de la 12e journée de Ligue 1. Autre équipe qui pouvait monter sur le podium, Brest a manqué l'occasion en s'inclinant à Amiens (1-0). L'OL s'est fait peur et peut remercier Memphis Depay à Toulouse (2-3), Metz et Montpellier se quittent sur un nul.

Angers-Strasbourg: 1-0

Le nouveau dauphin du PSG, c'est Angers! Cela faisait plus d'un mois que les Angevins n'avaient pas gagné. C'est chose faite, ce samedi soir lors de la 12e journée de Ligue 1, face à Strasbourg (1-0). Une courte victoire grâce à Stéphane Bahoken sur penalty (26e). Le buteur n'a d'ailleurs pas célébré son but face à son ancien club, dans lequel il a joué pendant quatre ans. Heureux puis malheureux à la fin de la première période, l'attaquant, blessé à la cuisse, ayant dû céder sa place.

Strasbourg reste de son côté toujours muet à l'extérieur en championnat. Depuis le début de la saison, les Strasbourgeois n'ont toujours pas marqué le moindre but en dehors de la Meinau. Ludovic Ajorque aurait pu mettre fin à cette mauvaise série grâce à un raid en solitaire (76e). Mais c'était sans compter sur un sauvetage défensif incroyable de Vincent Manceau. Strasbourg est 17e, juste devant la zone rouge. De son côté, Angers est deuxième à sept points du PSG. 

Toulouse-OL: 2-3

Il n'avait pas le brassard de capitaine, mais il a mené son équipe. Memphis Depay a sauvé l'OL d'un mauvais tour à Toulouse, avec un doublé dont un but dans le temps additionnel (2-3). Les Lyonnais sont passés par toutes les émotions. Toulouse a ouvert le score par l'intermédiaire de Yaya Sanogo, qui coupe un centre tendu venu de la droite (15e). L'OL, piqué, réagit quasiment 10 minutes plus tard grâce à l'inévitable Memphis Depay (26e). Le Néerlandais qui fut bien aidé par le festival technique de Jeff Reine-Adélaïde, auteur d'une roulette-petit pont avant de le servir. 

Lyon semble tenir son match... Mais c'est sans compter sur un but casquette pour le TFC. Sur un centre anodin, Anthony Lopes percute Jason Denayer et contre le ballon qui file dans son camp... But validé, malgré la présence au contact de Efthymis Koulouris (58e). L'OL réagit de nouveau avec Jeff Reine-Adélaïde, qui trouve Moussa Dembélé grâce à une louche subtile. Le Français se retourne en pivot et arrive à tromper Baptiste Reynet (67e). Puis vient le show Memphis au bout du match... Le Néerlandais prend le ballon et s'incruste seul dans la surface toulousaine. Il dribble deux joueurs avant de frapper à ras de terre (90+5). Lyon remonte à la huitième place, Toulouse est 18e.

Amiens-Brest: 1-0

Brest manque l'occasion de monter sur le podium. Le club breton s'est incliné sur la pelouse d'Amiens (1-0). Tout a bien commencé pour les Amiénois, avec un penalty dès la 2e minute. Mais Sehrou Guirassy a très mal négocié son tir au but, arrêté facilement par Gautier Larsonneur. Amiens s'en remet finalement à une passe aveugle de Gaël Kakuta pour Juan Ferney Otero, totalement oublié par la défense bretonne et qui pique son ballon (27e). 

Brest aurait pu revenir au score mais a buté sur une énorme défense amiénoise en seconde période. A la 59e minute, un très bon coup-franc de Yoann Court est claqué du bout des doigts par Régis Gurtner. Le gardien amiénois de nouveau sollicité en seconde période avec un bel arrêt au sol (68e). Brest a poussé jusque dans les derniers instants, avec une tête de Jean-Charles Castelletto, sauvée sur sa ligne par la défense amiénoise (88e). Amiens se donne de l'air en remontant à la 10e place, tandis que Brest redescend à la septième position. 

Metz-Montpellier: 2-2

A chacun sa période mais à la fin, pas de vainqueur. Metz et Montpellier se sont quittés sur le score de 2-2. Le club messin a pensé tenir la victoire, en menant 2 buts à 0. La tactique de Vincent Hognon a parfaitement fonctionné en première période, en laissant le ballon aux adversaires. Evoluant en contre, les Messins ont surpris le MHSC dès la 8e minute. Sur un centre tendu venu de la gauche, Habib Diallo crochète sans contrôle Geronimo Rulli, avant de pousser le ballon dans le but vide. Et dès le retour des vestiaires, le festival de Opa Nguette permet à Metz de faire le break (47e). L'ailier messin rentre sur son pied droit, feinte à deux reprises avant de déclencher une frappe pure que Geronimo Rulli ne peut que dévier dans ses buts. 

Montpellier est éteint, mais ne dit pas son dernier mot. Andy Delort réussit à réduire le score à la 72e minute, après un raid solitaire. Le match est alors totalement relancé. Six minutes plus tard, Junior Sambia, reprend un centre d'une demi-volée magnifique qui trompe Alexandre Oukidja (78e). Le MHSC retrouve le Top 10, en se hissant à la neuvième place du classement. Metz reprend une place à Nîmes (qui n'a pas joué) et pointe à la 19e place. 

Nîmes-Rennes: reporté pour cause de pluie 

Pas de rencontre entre les deux formations Les fortes pluies ont provoqué des inondations, rendant le terrain impraticable. Le match a été reporté. La date est pour l'instant inconnue.

Maxime Abolin