RMC Sport

Ligue 1: Bordeaux manque le podium, Montpellier se rapproche, Lille se relance

La défaite d'Angers sur la pelouse d'un Nice séduisant (3-1) aurait pu permettre aux Bordelais de monter sur le podium. Mais un but de Reims au bout du temps additionnel a contraint les Girondins à partager les points (1-1). Lille n'a pas flambé contre Dijon mais assure l'essentiel (1-0), Montpellier s'est offert un festival offensif à domicile contre Amiens (4-2), qui dégringole doucement vers le bas d'un classement toujours occupé par Nîmes et Metz, incapables de se départager (1-1).

Après la victoire sérieuse de l'OM vendredi soir face à Brest (2-1) et le succès étriqué de l'OL sur le terrain de Strasbourg samedi après-midi (2-1), dix équipes étaient sur le pont ce samedi soir à l'occasion du multiplex de la 15e journée de Ligue 1. 

Lille rebondit, Dijon toujours relégable

La fête n’a pas été gâchée. Alors que le club célébrait ce samedi soir ses 75 ans à l’occasion de la réception de Dijon, le LOSC a parfaitement négocié ce rendez-vous contre un mal-classé pour se relancer en championnat (1-0). Grâce à un but sur penalty de Victor Osimhen (45+3), le huitième de la saison pour le Nigérian, les Lillois ont mis fin à une série de cinq matchs sans victoire toute compétition confondue.

La nouvelle déconvenue en Ligue des champions cette semaine contre l’Ajax à domicile (2-0) - ils étaient déjà éliminés - semble avoir été digérée pour les vice-champions de France en titre, qui en profitent pour se replacer en championnat (septième, à deux points du podium). Dijon, en revanche, repart du Nord sans aucun point et ne parvient pas à profiter de la défaite d’Amiens (17e) pour sortir de la zone de relégation.

Nice à la relance, Angers cale

Angers n’avait plus encaissé le moindre but depuis 422 minutes en championnat. L’OGC Nice n’a eu besoin que d'un match pour en inscrire trois. Le tout pour renverser des Angevins (3-1) pourtant bien partis pour conserver leur place sur le podium après un raid splendide d’Angelo Fulgini dès la 22e minute.

Mais les Niçois, en cruel manque de résultats (une seule victoire sur les sept derniers matchs avant cette rencontre) ont de la ressource. Les joueurs de Patrick Vieira ont fait preuve d’une excellente maîtrise offensive, notamment sur le deuxième but, inscrit par Myziane Maolida à la suite d’un magnifique mouvement collectif. Kasper Dolberg (90e) donne un peu plus de relief au score. Angers, toujours troisième, laisse néanmoins l'OM s'échapper.

Bordeaux manque le podium d’un rien, Reims récompensé

Sur la pelouse de Reims, c’est le Bordelais Josh Maja qui a sorti le Champagne. Auteur d’une magnifique Madjer (1-0, 27e), le jeune attaquant nigérian (20 ans) a illuminé la rencontre d’un geste plein de classe. Malgré cette belle réalisation, le match laissera à un arrière-goût très amer aux Girondins. Rejoint au score dans le temps additionnel (1-1), sur un but de Boulaye Dia (90+5), Bordeaux laisse échapper l’opportunité de monter sur le podium.

Les hommes de David Guion, qui n’ont plus gagné depuis le 19 octobre dernier et une victoire 1-0 face à Montpellier, ont été dominateurs (19 tirs à 5) et se voient récompensés de tous les efforts fournis après plus de 20 minutes à 10 contre 11 (expulsion de Romao à la 72e pour deux cartons jaunes). Ce qui ne les empêche pas de lentement glisser vers le ventre mou du championnat, après un début de saison euphorique.

Montpellier quatrième, Amiens sombre encore

Au moins, on ne pourra pas reprocher aux Amiénois d’être irréguliers… Une semaine après s’être fait gifler à domicile par Strasbourg (4-0), les Picards ont une nouvelle fois été corrigés à Montpellier (4-2). Grâce à des réalisations de Damien Le Tallec (14e), Gaëtan Laborde (64e), Andy Delort (67e) et Florent Mollet (72e), les Montpelliérains s’offrent un festival offensif et sont à un petit point du podium.

Le carton rouge de leur attaquant Juan Otero (53e) aura donc été fatal aux Amiénois, qui se voient ainsi infliger une troisième défaite consécutive en championnat. Pire: dans cette Ligue 1 ultra-serrée, Amiens dégringole dangereusement au classement. Ce samedi soir, ils n’ont qu’un point d’avance sur le premier relégable. La seule bonne nouvelle? Le premier but de la saison pour Gaël Kakuta (44e)…

Nîmes et Metz piétinent 

En cruel manque de points, les Nîmois, avant-derniers, n'arrivent toujours pas à gagner. Contre Metz (1-1), concurrent des Crocos pour le maintien, Nîmes a néanmoins arraché le match nul grâce à un but de leur valeureux attaquant Renaud Ripart (61e).

En face, les Messins manquent l'occasion de frapper fort. Habib Diallo n'en fini plus de marquer (neuf réalisations, troisième meilleur buteur de L1), mais la mauvaise dynamique (une seule victoire depuis fin septembre) n'est toujours pas enrayée.

Félix Gabory