RMC Sport

Ligue 1: Bordeaux pense à Thierry Henry en cas de départ de Petkovic

INFO RMC Sport - Avant-dernier de Ligue 1, Bordeaux travaille actuellement sur plusieurs solutions en cas de remplacement de Vladimir Petkovic. Thierry Henry est une piste envisagée pour occuper le poste si le Suisse est remercié.

Les Girondins de Bordeaux, 19es de Ligue 1, sont en opération commando. Depuis le naufrage à Rennes (6-0), les jours de Vladimir Petkovic sont comptés. Le match contre Strasbourg dimanche serait la dernière chance de l'ancien sélectionneur de la Suisse pour redresser la barre et sauver sa tête. En interne, la direction travaille sur plusieurs solutions en cas de remplacement de son entraîneur.

>> Toutes les infos mercato en direct

Selon nos informations, Thierry Henry est une des pistes envisagées pour occuper le poste si Petkovic est remercié. Le président bordelais Gérard Lopez apprécie l'ancien buteur d'Arsenal, il avait même pensé à lui avant de faire signer Petkovic cet été. Les deux parties sont régulièrement en contact et Henry a été invité à plusieurs matchs de gala pour tenter de le convaincre.

D'autres profils de coachs ciblés

Les Girondins ne démentent pas cette information et souhaitent se focaliser sur cette semaine décisive en se murant dans le travail pour relever la tête contre Strasbourg. "On se tait, on bosse et on fait profil bas", nous confirme-t-on. D'autres profils de coachs ont été ciblés même si le sort de Petkovic n'est pas encore scellé.

"Est-ce que je me sens menacé ? Je suis évidemment très déçu comme tout le monde mais je suis un battant. Je suis Lion, c’est mon signe dans l’horoscope et une de mes caractéristiques est de ne jamais rien lâcher, avait expliqué Petkovic dimanche après la déroute à Rennes. Mais il faut que j’arrive à apporter cette énergie à l’équipe. Nous savons que nous sommes dans la bataille pour éviter la relégation, il faut avoir l’envie de se battre et de gagner à tout prix les matchs."

Henry, lui, fait actuellement partie du staff de la Belgique. En tant que numéro un, il a été en poste à Monaco et à l'Impact de Montréal.

David Phelippeau, Loïc Tanzi et Nicolas Paolorsi