RMC Sport

Ligue 1: c'est officiel, Gérard Lopez va reprendre les Girondins de Bordeaux

Un accord a été trouvé entre Gérard Lopez, le propriétaire King Street et le créancier Fortress pour la reprise des Girondins de Bordeaux. Le redressement judiciaire est évité.

Cette fois, c’est officiel, et le club des Girondins de Bordeaux peut envisager l’avenir un peu plus sereinement. Gérard Lopez a trouvé un accord avec King Street et son principal bailleur Fortress pour l’acquisition du club bordelais.

"A la suite de longues discussions menées ces derniers jours, un accord a finalement été trouvé entre King Street, Fortress et Gérard Lopez validant le projet porté par ce dernier. Les garanties demandées par le Conseil d’administration qui s’est tenu en milieu de journée ont été apportées dans les heures qui ont suivi", peut-on lire dans le communiqué publié sur le site du club.

La DNCG doit encore valider le maintien en Ligue 1

Passée la deadline de lundi minuit, si aucune offre ne convenait à King Street et au principal financier, le fonds d'investissement Fortress, la cessation de paiement aurait été effective et le dépôt de bilan acté au Tribunal de commerce, ouvrant la voie dans les jours suivants au lancement de la procédure de redressement judiciaire.

"La reprise du FC Girondins de Bordeaux reste conditionnée à la finalisation de la documentation contractuelle usuelle, après consultation des instances représentatives du personnel, et à la confirmation par la DNCG de la possibilité pour le Club de poursuivre sa prestigieuse histoire en Ligue 1", indique le club de Bordeaux.

Dès vendredi dernier, le Comité social et économique des Girondins en appelait "à la responsabilité des différentes parties intervenantes, afin que les délais impératifs permettant d'éviter le redressement judiciaire du club puissent être respectés", craignant que "le club ne disparaisse purement et simplement de la carte du football professionnel en France, avec des conséquences désastreuses pour les plus de 250 salariés administratifs et sportifs qui y travaillent et leurs familles".

QM