RMC Sport

Ligue 1: Der Zakarian tente d'expliquer le fiasco des clubs français en coupe d'Europe

Après l’élimination du LOSC en Ligue Europa jeudi par l'Ajax, les équipes françaises n’ont plus qu’un seul représentant sur la scène européenne, avec le PSG. Un bilan peu brillant, qu’a regretté le coach héraultais Michel Der Zakarian en conférence de presse.

PSG, Lille, OM, Nice, Rennes, Reims… Ils étaient six, et il n’en reste plus qu’un, le Paris Saint-Germain, tandis que les huitièmes de finale de Ligue des champions et les 16es de finale de Ligue Europa se sont terminés jeudi avec l’élimination du LOSC face à l’Ajax.

Avec un seul représentant qualifié sur les 36 équipes restantes en C1 et en C3, le football français a vécu une nouvelle année relativement compliquée sur la scène européenne, peinant à faire passer des tours à ses équipes lorsque le niveau commence à grimper. Amené à commenter ces difficultés ce vendredi en conférence de presse, le coach de Montpellier Michel Der Zakarian a regretté la situation.

"Il manque peut-être quelque chose"

"Est-ce que c’est la qualité intrinsèque, notre culture pour gagner les matches, la façon de travailler… Il manque peut-être quelque chose, tente d’analyser Der Zakarian. Hier (jeudi), Lille a fait un gros match après avoir manqué le match aller, ils méritaient autre chose. Malheureusement, ils sont tombés contre une équipe très performante, une grande institution du football européen."

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour suivre le meilleur du foot européen

Seul le PSG, avec son effectif riche et qualitativement doublé à quasi tous les postes, parvient à sortir du lot et reste engagé face au Barça. "Pour jouer et être bon en Coupe d’Europe, il faut avoir un bel effectif pour pouvoir enchaîner les compétitions, et de l’énergie." Montpellier, neuvième de Ligue 1 avant d’aller à Reims dimanche (15 heures), se bat justement dans la première moitié de tableau pour accéder à cette si difficile scène européenne. Et visera à la fin de la saison "la cinquième place", selon le coach héraultais.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport