RMC Sport

Ligue 1: en tête des droits TV, le PSG touche moins que le dernier de Premier League

Alors que l'exercice 2018-2019 s'est achevé, les chiffres de la répartition des droits télé sont tombés ce samedi. Sans grande surprise, le PSG arrive en tête tandis que l'AS Monaco a lourdement chuté. Mais les clubs de L1 sont encore loin des sommes distribuées en Premier League.

Si la saison 2018-2019 de Ligue 1 a fermé ses portes il y a maintenant deux semaines, ce n'est que maintenant que l'on connaît les revenus des droits TV perçus par les vingt clubs de l'Hexagone. Pour rappel, les revenus des droits télés sont calculés d'après plusieurs critères. Pour répartir les 602 millions d'euros, le classement sportif est d'abord pris en compte mais aussi la notoriété, choisi par les diffuseurs. Les différents clubs perçoivent ainsi 8,1 millions d'euros de part fixe, en plus de 5,4 millions d'euros de licence club.

Sans surprise, le Paris Saint-Germain, qui a remporté son huitième titre de champion, est en tête du classement. Le club de la capitale va toucher 59,8 millions d'euros, soit près de trois millions de plus que l'an passé. En comparaison avec la Premier League, le champion anglais Manchester City a empoché un chèque de 171,5 millions d'euros et son dauphin Liverpool 173 millions d'euros tandis que le dernier et relégable Huddersfield a perçu... 108 millions d'euros!

L'AS Monaco dégringole

Loin derrière, les chiffres sont moins conséquents. Avec un peu plus de 48 millions d'euros, l'OL, qui a terminé 3e du championnat, devance l’OM, 5e de la dernière champion, qui va pour sa part toucher 46,6 millions d'euros. Pourtant auteur d'une jolie saison avec l'obtention de la deuxième place, le LOSC n’est pourtant que la cinquième équipe en termes de revenus télévisuels et empochera 38 millions d'euros. L’AS Saint-Étienne (40,4 millions d'euros), jouissant d'une plus grande notoriété d'après les diffuseurs, arrive quatrième, place à laquelle le club a fini cette saison.

La grosse chute par rapport à la saison dernières est à mettre au compte de l'AS Monaco. Sauvé de justesse au terme de cet exercice, le club de la Principauté se verra attribuer 32,4 millions d'euros. Soit 14 de moins que l'année dernière. Amiens et Dijon closent ce classement avec respectivement 19,3 et 19 millions d'euros. Les deux relégués Caen et Guingamp, bénéficiant d'une aide à la relégation de 3 millions d'euros, vont gagner 21,9 et 21,3 millions d'euros. En Ligue 2, les clubs se sont partagés 93,7 M€. Le champion Metz a gagné 5,7 millions d'euros, alors que le Red Star, lanterne rouge, a perçu 4,07 millions d'euros.

Classement et répartition des revenus télévisuels :

PSG : 59 861 058 €
OL : 48 238 879 €
OM : 46 662 615 €
ASSE : 40 438 083 €
LOSC : 38 376 383 €
ASM : 32 415 798 €
OGCN : 32 090 282 €
MHSC : 29 591 475 €
FCG Bordeaux : 28 592 135 €
Stade Rennais : 28 019 575 €
Stade de Reims : 24 869 988 €
Nantes : 24 810 460 €
Nîmes Olympique : 22 734 237 €
EA Guingamp : 21 892 522 €
Toulouse FC : 21 550 011 €
Racing Club de Strasbourg (11e) : 21 549 709 €
Angers SCO : 21 536 628 €
SM Caen : 21 372 274 €
Amiens SC : 19 362 615 €
Dijon FCO :19 071 205 €

RD