RMC Sport

Ligue 1: Gasset en dit plus sur son calvaire à Bordeaux

Les Girondins ont dominé Lens (3-0) lors de la 37e journée de Ligue 1 ce dimanche. Jean-Louis Gasset espère voir son équipe se maintenir au terme d’une saison particulièrement éprouvante à Bordeaux.

La joie débordante aux allures d’hystérie collective sur les derniers buts de Youssouf Sabaly et Mehdi Zerkane en disait long sur le soulagement des Girondins ce dimanche. Victorieux de Lens (3-0), les partenaires de Laurent Koscielny et Yacine Adli ont fait un très grand pas vers le maintien. Pour se sauver, l’équipe entraînée par Jean-Louis Gasset doit s’imposer à Reims lors de la 38e journée et ainsi mettre un terme à une saison galère et marquée notamment par le retrait de King Street et la mise sous protection du tribunal.

"Dans ce métier il faut savoir prendre les roses et les orties. En ce moment, il y a beaucoup de gens qui m’envoient à la maison et qui m’envoient des orties, a lâché l’entraîneur bordelais après le succès face aux Artésiens. Je n’ai pas de réponse à donner à quiconque. Je fais mon travail depuis 36 ans comme entraîneur. J’essaye de le faire du mieux que je peux."

Gasset: "Difficile pour beaucoup, beaucoup de raisons"

A l’heure où certains repreneurs potentiels avancent déjà leurs pions et présentent leur projet dans la presse, Bordeaux veut assurer sa survie dans l’élite. Soutenu par des supporters toujours présents malgré les difficultés et leur conflit avec les dirigeants, les Girondins restent maîtres de leur destin en Ligue 1.

"Là, la saison a été particulièrement difficile pour beaucoup, mais pour beaucoup de raisons. Et pour la moitié, vous ne les connaissez pas et que je ne vous dirai pas, a encore lancé Jean-Louis Gasset lors de son passage en conférence de presse. Mais si dimanche prochain à 23h Bordeaux est maintenu en Ligue 1… Pour tous ceux qui aiment les Girondins de Bordeaux et ces supporters qui étaient là avant le match, il y avait même de l’hystérie qui nous disait: 'Sauvez-nous'. On remercie tous ces gens-là de nous avoir encourager et on a fait le match que l’on voulait faire. On a fait un grand pas vers notre objectif."

Et Jean-Louis Gasset de conclure après une relance d’un journaliste: "Les raisons de la saison difficile? Cela ne vous regarde pas. Mais c’était très dur. Très dur, franchement."

JGL avec Nicolas Paolorsi