RMC Sport

Ligue 1: Genesio débloque son compteur avec Rennes, Lens accroché par Metz

Bruno Genesio a enregistré sa première victoire avec le Stade Rennais face à Strasbourg, ce dimanche, lors de la 29e journée de Ligue 1 (1-0). Dans la course à la Ligue Europa, Lens et Metz se sont neutralisés (2-2). Bordeaux a enfoncé Dijon sur sa pelouse (3-3).

Premier succès pour le Rennes de Genesio

Après avoir chuté dans la semaine à Marseille (1-0), Bruno Genesio a validé sa première victoire à la tête du Stade Rennais, ce dimanche, lors de la 29e journée de Ligue 1. Son équipe s'est imposée à domicile face à Strasbourg (1-0). De quoi ravir l'ancien coach de l'OL, arrivé il y a une dizaine de jours pour remplacer par Julien Stéphan. D'autant que les Bretons restaient sur six défaites de rang (toutes compétitions confondues). Et que les Alsaciens se présentaient au Roazhon Park invaincus depuis quatre matchs.

Bien servi par Martin Terrier, Benjamin Bourigeaud a inscrit le seul but de l'après-midi à la 25e. Jérémy Doku, très tranchant, a posé beaucoup de problèmes aux visiteurs, qui n'ont jamais su mettre Ludovic Ajorque dans de bonnes conditions. Ce succès, la semaine des 120 ans du club, offre un gros bol d'oxygène aux Rennais, qui remontent à la 8e place du classement. Le Racing, qui a perdu Habib Diallo sur blessure, est 15e.

L'OM remercie Lens et Metz

S'il y a un match que les Marseillais ont suivi avec attention ce dimanche après-midi, c'est celui-là. En cas de succès, Lens avait l'occasion de passer devant l'OM dans la course à la Ligue Europa. Mais les Sang et Or se sont fait accrocher dans leur jardin par Metz, qui rêve également d'Europe cette saison. Au terme d'un match spectactulaire, les deux formations se sont séparées sur un nul à Bollaert (2-2).

Invaincus depuis près de deux mois, les joueurs de Franck Haise ont mené deux fois au score grâce à Jonathan Clauss (13e) et Yannick Cahuzac (36e), qui a également touché le poteau dans le temps additionnel. Mais les Grenats, qui réalisent leur meilleure saison dans l'élite depuis 1998, ont réussi à revenir à chaque fois sur un penalty de Vagner et une superbe frappe enroulée de Thomas Delaine (57e). Un score qui n'arrange personne au final. Si ce n'est Marseille, qui conserve sa 5e place, à égalité de points avec Lens, 6e. Avec 3 unités d'avance sur Metz, 7e.

Bordeaux se relance, Dijon fonce vers la L2

C'est sans doute la défaite de trop. A neuf journées du terme, Dijon semble quasiment condamné à une descente en Ligue 2. Les Bourguignons ont à nouveau été battus sur leur pelouse par Bordeaux (1-3). Leur quinzième défaite de rang à domicile (la pire série de l'histoire du club). Le DFCO n'a gagné que deux fois depuis le début du championnat. C'est tout simplement catastrophique. Et les Girondins ont profité des faiblesses de leurs hôtes pour se relancer à Gaston-Gérard.

Malgré la sortie sur blessure de Samuel Kalu en début de match, les hommes de Jean-Louis Gasset ont facilement fait la différence grâce à un doublé de Hwang (33e, 45e) et un but de Nicolas De Préville (50e). Moussa Konaté a sauvé l'honneur dans les derniers instants. Un succès qui permet à Bordeaux, désormais 11e, de mettre fin à une horrible série de six défaites et un nul.

Le rush phénomènal de Laurienté

C'est l'action de cette rencontre. Et elle a eu lieu à la 66e. Après avoir récupéré le ballon dans son camp, Armand Laurienté se lance dans un rush tonitrunant dans le couloir droit. Le milieu offensif de Lorient réussit un petit pont, puis un grand pont, avant de servir parfaitement Yoan Wissa. De quoi permettre aux Merlus d'égaliser face à Nice, qui avait ouvert le score grâce à Myziane Maolida à la 58e (1-1). Ce nul offre un point précieux aux Bretons, 17es, qui comptent maintenant 2 longueurs d'avance sur Nîmes, en position de barragiste. Le Gym est 12e.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport