RMC Sport

Rennes-Strasbourg: les Rennais accueillis par 500 supporters pour les 120 ans du club

Le Stade Rennais tentera de mettre fin à sa série de huit matchs sans victoire avec la réception de Strasbourg ce dimanche lors de la 29e journée de Ligue 1. Près de 500 supporters se trouvaient devant le Roazhon Park pour l’arrivée des joueurs à l’occasion des 120 ans du club breton.

Huis clos ou pas, coronavirus ou pas, les supporters du Stade Rennais ont décidé de fêter dignement les 120 ans du club avant le match de Ligue 1 contre Strasbourg. Plusieurs centaines de fans étaient réunis aux abords du Roazhon Park pour encourager l’équipe dirigée par Bruno Genesio avant le duel contre les Alsaciens lors de la 29e journée de la saison. A grand renfort de chants et de fumigènes, les supporters ont réservé un accueil brûlant à leur équipe.

Aucun débordement, que des encouragements

Pour fêter l’anniversaire du club breton, 500 supporters emmenés par le Roazhon Celtic Kop ont défilé du centre-ville de Rennes jusqu’à l’enceinte en enchaînant chants et fumigènes. Le bus strasbourgeois a ensuite accueilli par des huées et celui de Rennes est arrivé sous les acclamations et dans la fumée.

Malgré la triste série de huit matchs sans victoire en Ligue 1, dont cinq défaites consécutives, il n’y a aucun mouvement d’humeur de la part des supporters présents. Uniquement des encouragements malgré les résultats catastrophiques de l’équipe en championnat. L’heure était à la célébration du club pas aux revendications sportives a fait savoir le RCK.

Une belle unité qui pourrait donner des ailes au groupe de Bruno Genesio, decendu à une décevante dixième place en Ligue 1. Battu mercredi par l’OM de Sampaoli (1-0) pour sa première sur le banc rennais, le successeur de Julien Stéphan dirigera ce dimanche son premier match à domicile.

Pas question de gâcher la fête d’anniversaire du club breton avec une contre-performance face à Strasbourg. En cas de nouvel échec, les supporters locaux risqueraient à nouveau de se faire entendre.

JGL avec Xavier Grimault