RMC Sport

Ligue 1: impitoyable, Lyon écrase Nice et menace Monaco

En déplacement à l'Allianz Riviera, l'OL n'a fait qu'une bouchée d'un OGC Nice aux abois (0-5). Même privés de Fekir et Traoré, les Lyonnais ont déroulé. Ils prennent provisoirement la seconde place et mettent la pression à Monaco avant le choc contre Paris. Pour les Aiglons, la rechute est brutale.

Même sans Fekir ni Traoré, l'OL frappe fort

Certes, les errances niçoises ont beaucoup aidé. Mais la nouvelle démonstration offensive des hommes de Bruno Genesio n'est pas anodine. C'est déjà la 3e fois que les Lyonnais plantent cinq buts en Ligue cette saison (après Troyes et Saint-Etienne). Et ce dimanche, ils l'ont fait sans deux de leurs hommes forts: Bertrand Traoré, touché au genou gauche, et surtout le maître à jouer Nabil Fekir, malade. Cela ne les a pas empêchés de faire parler la poudre, avec quatre buts inscrits en 38 minutes.

A revivre >> Le live de Nice-Lyon

Memphis voyage bien

Tous les joueurs offensifs lyonnais ont brillé à Nice. Mais mention spéciale à Memphis Depay, leader désigné de l'attaque des Gones en l'absence de Nabil Fekir et auteur d'un doublé. Le Néerlandais a débloqué la situation d'entrée sur un service de Maxwel Cornet (5e). Et il a éteint tout suspense en fin de première période d'un tir bien enroulé (38e). Comme le souligne Opta, Depay a inscrit ses huit buts en Ligue 1 cette saison à l'extérieur. La saison dernière, ses cinq buts furent marqués... à domicile.

La défense niçoise hors du coup

Lucien Favre avait décidé d'aligner une défense à cinq pour contenir les assauts lyonnais. Le résultat s'avère être un échec total. Trois des quatre premiers buts sont venus de ballons perdus, dont deux par Jean Michaël Seri. Le patron Dante n'a pas fait mieux. Au contraire, le Brésilien n'a jamais réussi à sonner la moindre révolte, malgré un léger mieux en seconde période. Et que dire de Marlon, expulsé à la 70e... Difficile d'espérer mieux avec une arrière-garde aussi bancale.

Record personnel pour Lopes

Anthony Lopes n'a eu à s'employer vraiment que sur un coup franc puissant de Mario Balotelli en début de seconde période. A part ça, le Portugais a passé un match tranquille. C'est sa 7e rencontre consécutive, toutes compétitions confondues, où il n'encaisse pas de but. Il est même invaincu depuis 650 minutes, ce qui constitue son record personnel d'invincibilité. Le dernier jouer à l'avoir trompé est Ashley Williams, le défenseur d'Everton, le 19 octobre.

Monaco sous pression, Nice dans le dur

En marquant cinq fois, l'OL a fait coup double: il est revenu à hauteur de Monaco au classement (29 points) et il s'est même emparé de la seconde place (même différence de buts mais meilleure attaque). Du coup, l'ASM n'aura pas droit à l'erreur contre Paris ce dimanche soir. De leur côté, les Niçois retombent à la 18e place. La faible embellie observée (une victoire contre Dijon et un nul à Caen) s'éteint brusquement. On ne reconnaît vraiment plus l'équipe qui a terminé 3e la saison dernière...

A lire aussi >> Les querelles d'égo à nouveau vives à Saint-Etienne

N.B