RMC Sport

Ligue 1: "Je ne crois pas que les supporters soient imbéciles", Castaner confiant pour le respect du huis clos

Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, pense que les supporters ne se rendront pas aux abords des stades pour suivre les matchs de leurs équipes qui devraient être à huis clos en cas de reprise de la Ligue 1.

L'éventuelle reprise de la Ligue 1 ne causera pas d'attroupements aux abords des stades. C'est l'avis de Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, qui croit au civisme des supporters. Invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi matin sur BFMTV, le dirigeant politique a reconnu une défaillance à l'occasion du 8e de finale retour de la Ligue des champions entre le PSG et le Borussia Dortmund (2-0), le 12 mars dernier.

Plusieurs milliers de supporters parisiens avaient afflué aux abords du Parc des Princes pour encourager, depuis l'extérieur, leurs joueurs contraints de disputer ce match à huis clos. Pour Castaner, ce genre de scénario ne se reproduira pas lors du déconfinement et si le championnat reprend ses droits.

"Les supporters joueront le jeu"

"Il y a eu une défaillance de mobilisation des supporters sur un match à huis clos à Paris juste avant le confinement, a-t-il admis. Je suis convaincu que si l'ensemble des acteurs du sport prenaient cette décision (du huis clos), sur la base de discussions sanitaires, les supporters joueront le jeu. Je ne crois pas que les supporters soient imbéciles et qu’ils veulent se mettre en risque. Je suis partisan de faire confiance aux gens."

Le président de la République, Emmanuel Macron, a fixé la date du déconfinement progressif au 11 mai. Les dirigeants du football français espèrent reprendre la compétition le 17 juin prochain et conclure la saison début août, avant la tenue des matchs de Coupes d'Europe. Il ne s'agit que de prévisions qui peuvent encore évoluer et déboucher sur l'arrêt des compétitions, même si ce n'est évidemment pas la piste privilégiée. 

NC