RMC Sport

Ligue 1 : l’équipe-type de la 36e journée

Stéphane Ruffier

Stéphane Ruffier - AFP

Après le nouveau carton du PSG contre Rennes (4-0), plusieurs champions de France s’invitent dans l’équipe type de cette 36e journée de Ligue 1. Mais les autres clubs, et notamment Monaco, sont aussi bien représentés.

Stéphane Ruffier (Saint-Etienne)

Si Saint-Etienne n’a pas cédé face à Toulouse (0-0), c’est grâce à lui. Stéphane Ruffier a sorti un match héroïque à Geoffroy-Guichard. En état de grâce, le portier des Verts a multiplié les parades et les sauvetages spectaculaires. Un récital entamé par un penalty arrêté devant Wissam Ben Yedder.

Fabinho (Monaco)

Au cœur d’un match agréable, le Brésilien a fait le boulot dans son couloir droit. A l’image de sa belle saison, Fabinho a encore été précieux face à l’En Avant Guingamp (3-2). Avec lui, l’AS Monaco tient un vrai taulier. D’autant que le latéral de métier peut très bien évoluer un cran plus haut.

Thiago Silva (PSG)

Et oui, Thiago Silva, encore lui. Ce n’est pas de notre faute si le capitaine du PSG est au-dessus de la mêlée cette saison. Face aux attaquants rennais, le Brésilien a une nouvelle fois régné en maître. Agressif, vigilant, appliqué. Juste trop fort.

Maxwell (PSG)

C’est l’un des buts de l’année. Sans aucun doute. Face au Stade Rennais, Maxwell a ouvert le score sur une action sublime. Contrôle dans la surface, petit pont et frappe sous la barre. Du droit s’il vous plait. Un petit chef d’œuvre qui a mis le PSG sur orbite.

Maxime Gonalons (Lyon)

Le capitaine de l’Olympique Lyonnais a été impeccable face au Gazélec Ajaccio (2-1). Avec sa grinta habituelle, Maxime Gonalons a fait la loi dans l’entrejeu en récupérant de nombreux ballons. Et en les relançant proprement. Une vraie sentinelle.

Javier Pastore (PSG)

Il n’est pas encore revenu au top de sa forme. Mais Javier Pastore a déjà retrouvé un très bon niveau. Après une saison minée par les blessures, le meneur du PSG a fait parler sa vista et sa créativité contre le Stade Rennais. Ses arabesques ont régalé le Parc des Princes. Dans une première période soporifique, il a été l’un des rares à se montrer dangereux.

Ryad Boudebouz (Montpellier)

C’est le grand artisan de la victoire de Montpellier sur la pelouse du Stade de Reims (2-3). Intenable, Ryad Boudebouz a délivré trois passes décisives sur les trois buts de son équipe. De quoi rejoindre le Parisien Angel Di Maria à la deuxième place du classement des meilleurs passeurs. L’Algérien a également été le joueur touchant le plus de ballons sur le terrain (75).

Bernardo Silva (Monaco)

Le dribbleur portugais a encore été décisif pour Monaco. Alors que Guingamp venait de revenir à 2-1, il a pris les choses en main pour aller inscrire le troisième but de son équipe. Tout seul. Avec sept réalisations au compteur, Bernardo Silva est plus que jamais le meilleur scoreur de l’ASM en L1.

Morgan Amalfitano (Lille)

Son retour en France est décidément une réussite. A l’image de ses dernières sorties, Morgan Amalfitano s’est montré séduisant lors du succès de Lille sur la pelouse de Lorient (0-1). Avec Sofiane Boufal et Eder, il a su animer l’attaque des Dogues avec brio.

Diego Rolan (Bordeaux)

Il a fait le boulot sur la pelouse de Troyes. Dans une rencontre ouverte et spectaculaire, Diego Rolan a su se montrer efficace. L’attaquant uruguayen a signé un joli doublé. Un ballon piqué pour ouvrir le score et un plat du pied pour assurer la victoire de Bordeaux dans l’Aube (2-4).

Zlatan Ibrahimovic (PSG)

Le grand Zlatan a mis une mi-temps à se régler contre les Rennais. Et puis la foudre est tombée. Comme souvent cette saison. L’attaquant du PSG s’est offert un nouveau doublé sur une reprise en finesse et une frappe lourde sous la barre. Avec 34 buts, la star suédoise plane sur le classement des meilleurs buteurs.