RMC Sport

Ligue 1 : l’équipe type de la 37e journée

Mapou Yanga Mbiwa

Mapou Yanga Mbiwa - AFP

Après son carton face à l’AS Monaco (6-1), l’Olympique Lyonnais est évidemment très présent dans l’équipe type de cette 37e journée de Ligue 1. Le PSG, vainqueur 4-0 à Ajaccio, et Toulouse, sorti de la zone rouge, sont également représentés.

Alban Lafont (Toulouse)

Le TFC est en passe de réaliser l’impensable. Le club de la Ville Rose est sorti de la zone de relégation pour la première fois depuis octobre après sa victoire face à Troyes (1-0). Un succès qu’Alban Lafont a su préserver en se montrant impeccable sur sa ligne.

Ricardo Perreira (Nice)

Le latéral droit prêté par Porto réalise une superbe saison sous les couleurs de l’OGC Nice. A l’image de ses dernières sorties, Ricardo Perreira a été très actif dans son couloir face à Saint-Etienne (2-0). Le Portugais a posé de gros problèmes à Kevin Malcuit, expulsé en deuxième période.

Thiago Silva (PSG)

La page de l’équipe-type est livrée d’office avec son visage depuis l’été dernier. Histoire de gagner du temps. Sur la pelouse du Gazélec Ajaccio (0-4), Thiago Silva a encore été au-dessus du lot. Le capitaine du PSG n’a eu aucun mal à éteindre les attaquants corses.

Mapou Yanga Mbiwa (Lyon)

C’est la rédemption de l’année. Au fond du trou il y a quelques mois, Mapou Yanga Mbiwa a retrouvé la lumière. De manière spectaculaire. Lors du match décisif face à Monaco (6-1), le défenseur de L’OL a été parfait. En pleine confiance, il s’est même offert un joli doublé. Ses premiers buts dans le Rhône.

Etienne Didot (Toulouse)

C’est l’un des acteurs majeurs de la remontada toulousaine. A 32 ans, Etienne Didot fait profiter son équipe de sa justesse technique et de son expérience. Lors du succès contre Troyes, le métronome du « Téf » a imprimé le tempo et fluidifier le jeu de ses partenaires.

Jordan Ferri (Lyon)

Poussé par un Parc OL bouillant, le milieu de terrain des Gones a multiplié les efforts dans l’entrejeu. Sa grinta et ses passes bien dosées ont permis à Lyon d’assoir son emprise face à une équipe de Monaco dépassée. Un match de haute intensité.

Ryad Boudebouz (Montpellier)

Il a encore été décisif face au Stade Rennais (2-0). Fidèle à ses habitudes, Ryad Boudebouz a beaucoup tenté dans ce match. Pas toujours avec réussite. Mais le toucher de balle et la vision du créateur algérien font souvent la différence. C’est lui qui débloque la rencontre sur un centre pour Casimir Ninga. Avant de clore les débats d’une frappe croisée.

Rachid Ghezzal (Lyon)

Ce match face à Monaco avait le parfum des grands soirs. Avec la Ligue des champions en ligne de mire. Et Rachid Ghezzal l’a parfaitement compris. Le milieu offensif de 23 ans a lancé le festival lyonnais en ouvrant le score dès la 3e minute. Du droit s’il vous plait. Avant de passer la rencontre à martyriser le pauvre Andrea Raggi dans son couloir.

Valère Germain (Nice)

L’Allianz Riviera comptait sur Hatem Ben Arfa. Mais c’est finalement Valère Germain qui a endossé le costume du héros. Au terme d’un match tendu et disputé, l’attaquant de l’OGC Nice a fait la différence en inscrivant un doublé en toute fin de match. De quoi envoyer le Gym en Coupe d’Europe.

Edinson Cavani (PSG)

Le PSG n’a plus rien à jouer dans cette Ligue 1. Mais Edinson Cavani s’en moque pas mal. Le Gazélec Ajaccio en a fait les frais en se faisant balayer par l’attaquant uruguayen, auteur d’un triplé dans le sud de la Corse. De quoi porter son total à 19 buts en L1cette saison.

Alexandre Lacazette (Lyon)

C’est le meilleur buteur du championnat en 2016. C’est dire si Alexandre Lacazette est en forme. Dans le match du week-end face à Monaco, l’attaquant de l’OL a été éblouissant. Mobile, précis, inspiré, il a fait vivre l’enfer à l’arrière-garde de l’ASM. Il termine la rencontre avec un beau triplé. Man of the day.