RMC Sport

Ligue 1: l’Etat inflige une très grosse amende au PSG pour des impayés

Les pouvoirs publics ont confirmé l’existence d’une amende de 700.000 euros infligée au PSG en raison d’impayés auprès de fournisseurs.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, organe rattaché au ministrère de l'Economie, a annoncé une sanction financière conséquente à l’encontre du PSG. En raison de factures non réglées à plusieurs de ses fournisseurs, le champion de France en titre est condamné à régler 700.000 euros d’amende.

"En application des articles L. 441-16 a) et L. 470-2 du code de commerce, une amende de 700 000 € a été prononcée par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) d’Ile-de-France à l’encontre de la société PSG FOOTBALL pour des retards dans le paiement des factures de ses fournisseurs, a indiqué l’instance régulant le commerce en Île-de-France dans un communiqué publié sur son site. La constatation de ces retards a été effectuée par les services de la DIRECCTE dans le cadre d’une enquête lancée par la DGCCRF sur le respect des règles du code de commerce en matière de délais de paiement."

Des manquements "antérieurs à la situation d’urgence sanitaire"

Impacté par la crise du Covid-19 et les huis clos imposés aux équipes sportives cette saison, le PSG a estimé à environ 200 millions d’euros le manque à gagner lié à la crise sanitaire.

Toutefois, les pouvoirs publics ont bien précisé dans leur communiqué que l’amende infligée au club francilien "se rapporte à des manquements commis pendant une période antérieure à la situation d’urgence sanitaire consécutive à l’épidémie". Propriété de Qatar Sports Investments, mais domiciliée en France, l’entreprise PSG est rattrapée par la patrouille.

JGL