RMC Sport

Ligue 1 : l’OL, club le plus déficitaire en 2014-2015

-

- - AFP

La DNCG a publié ce mercredi son rapport annuel sur la situation économique des clubs professionnels français. Dans un contexte globalement encourageant, l’OL présente le plus grand déficit des formations de l’élite.

C’est un texte en forme d’encouragement. La Direction nationale du contrôle de gestion de la Ligue de football professionnel (la fameuse DNCG) a publié ce mardi son rapport annuel concernant la situation économique des clubs français. Et ses conclusions sont plutôt réjouissantes. Sur la saison 2014-2015, les formations de Ligue 1 et Ligue 2 ont enregistré un déficit cumulé de 67 millions d’euros. C’est beaucoup mieux que la saison 2013-2014, où les pertes s’élevaient à 93 millions d’euros.

« Dans un contexte économique difficile, les clubs français ont poursuivi leurs efforts de gestion », se félicite la DNCG, qui évoque « une situation moins tendue que la précédente ». Sur cette même période, les plus-values de cessions sont en hausse (de 179 à 221 millions d’euros). « Les clubs tirent profit du dynamisme des clubs anglais sur le marché des transferts », précise l’instance de régulation.

Le PSG avec le plus gros bénéfice

Dans son rapport, la DNCG dévoile également les comptes individuels des clubs professionnels. Pour cet exercice 2014-2015, le mauvais élève s’appelle l’Olympique Lyonnais. Le club de Jean-Michel Aulas est le plus déficitaire de sa promo avec un résultat net de - 21 498 000 euros (au 30 juin 2015). Le premier de classe est sans surprise le PSG avec un bénéfice de 10 580 000 euros. Parmi les clubs de l’élite, Guingamp, Lille, Montpellier, Nantes, Nice, Reims, Saint-Etienne et Evian (relégué depuis en L2) sont également à l’équilibre ou bénéficiaires sur cette période.