RMC Sport

Ligue 1: la bonne opération de Monaco face à un PSG qui déchante

L'euphorie de la victoire mardi face au FC Barcelone en Ligue des champions (4-1) est vite retombée pour le PSG, défait à domicile ce dimanche par l'AS Monaco (2-0) lors du choc de la 26e journée de Ligue 1. Peu inspirés offensivement, les Parisiens ont déçu face à un adversaire sûr de ses forces et perdent du terrain dans la course au titre.

Cinq jours après sa brillante victoire au Camp Nou face au Barça en Ligue des champions (4-1), le retour aux affaires courantes a été décevant pour le PSG. Au Parc des Princes, les Parisiens sont tombés face à l’AS Monaco (2-0) dans un choc comptant pour la 26e journée de Ligue 1. Une mauvaise opération comptable pour Kylian Mbappé et ses coéquipiers, qui pointent ce soir à quatre unités du LOSC, actuel leader. De son côté, Monaco revient à deux points de son adversaire du jour.

Pour cette affiche de Ligue 1, Mauricio Pochettino a reconduit la totalité ou presque de ses titulaires victorieux en Catalogne. Seul Ander Herrera a remplacé par précaution Marco Verratti, en raison d’une gêne au mollet de l’Italien après le match face à Barcelone. La qualité technique de Verratti, placé dans un rôle de numéro 10 face au Barça, a fait défaut à cette équipe parisienne jusqu'à son entrée en jeu (55e).

Monaco très discipliné

En face, l’AS Monaco de Niko Kovac a montré une vraie discipline tactique. Les Monégasques se sont retrouvés devant au tableau d’affichage dès leur première offensive, initiée par Wissam Ben Yedder, qui a décalé Kevin Volland. Sur un centre de l'attaquant allemand, Ruben Aguilar a remis dans l’axe pour Sofiane Diop qui s’est défait du marquage d’Idrissa Gueye. De la tête, Diop a ouvert le score (6e) pour son sixième but de la saison en Ligue 1.

En difficulté offensivement, le PSG s’en est remis à un coup-franc de Layvin Kurzawa (16e) pour connaître un premier frisson. Mais à l’image de Kylian Mbappé, étincelant au Camp Nou avec un triplé, l’attaque parisienne a eu du mal à trouver des espaces, obligeant Idrissa Gueye à tenter de loin (34e) pour permettre aux siens de se procurer une autre occasion en première période. Sans être flamboyant non plus offensivement, Monaco a réussi malgré tout réussi à étouffer son adversaire.

Homme fort de ce début d’année, Guillermo Maripán a signé le but du break, une nouvelle fois pour Monaco en début de période (51e). Sur un coup-franc après une intervention rugueuse de Presnel Kimpembe sur Aurélien Tchouameni, le défenseur chilien a profité d’un contre favorable devant Ander Herrera pour placer sa frappe du plat du pied. Un cinquième but de la saison et en 2021 pour Maripan, fatal pour le PSG.

Le PSG décevant offensivement

Sans solution, le PSG a sorti Marco Verratti et Rafinha (55e) du banc de touche pour changer le cours du match. Mais Monaco a réussi à prendre au piège ce PSG, avec un Mbappé frustré notamment par un tacle de Maripan (67e) empêchant le Français de frapper. Auteur d'un triplé mardi, Mbappé n'a pas réussi à se montrer dangereux face à son ancien club. Le score aurait même pu être plus large, avec la tête loupée de Volland sur une remise en extension de Caio Henrique (62e),

Déjà vainqueur à l’aller (3-2) à Louis-II en novembre dernier, Monaco a confirmé son statut, dans les statistiques, de meilleure équipe de Ligue 1 en 2021. En neuf matchs depuis le début de la nouvelle année, le club de la principauté a signé son huitième succès, pour un nul dimanche dernier face à Lorient. Pour le PSG, c'est déjà un sixième revers cette année en championnat et cela confirme ses difficultés face à ses rivaux directs sur la scène nationale.

Après une semaine chargée, le PSG va désormais avoir plusieurs jours pour préparer un déplacement à Dijon samedi prochain (17h), lanterne rouge du championnat et en grande difficulté. Un adversaire idéal sur le papier pour repartir de l'avant alors que la lutte pour le titre fait rage. Pour l’AS Monaco, ils accueilleront à Louis II le Stade Brestois dimanche prochain (13h).

Guillaume Lepere Journaliste RMC Sport