RMC Sport

Ligue 1: Lens toujours devant l’OM, Dijon repousse l’échéance

Le RC Lens a décroché un nul sur la pelouse de Brest ce dimanche, lors de la 33e journée de Ligue 1 (1-1). De quoi reprendre un point d’avance sur l’OM dans la course à la Ligue Europa. En bas de tableau, Dijon a obtenu son premier succès de la saison face à Nice (1-1). Nîmes a été accroché par Strasbourg (1-1).

Lens toujours devant l’OM

Après sa victoire in-extremis contre Lorient (3-2), l’OM avait mis une grosse pression sur les épaules de Lens. Et les Sang et Or ont réagi en décrochant un nul sur la pelouse de Brest, ce dimanche, lors de la 33e journée de Ligue 1 (1-1). Au terme d’un match très tendu, marqué par les exclusions de Steven Fortes (81e), Simon Banza (90e) et Jean Lucas (89e), les joueurs de Franck Haise, lui aussi expulsé de son banc (65e), ont assuré l’essentiel à Francis-Le Blé.

En terminant à neuf contre dix, les Nordistes, décimés en défense, portent à douze matchs leur série d’invincibilité. Un penalty transformé par Gaël Kakuta (70e) leur a permis de répondre à l’ouverture de Jean Lucas d’un corner rentrant (37e). De quoi reprendre un point d’avance sur Marseille à la 5e place du classement, qualificative pour la Ligue Europa. Brest est 15e et devra rester vigilant jusqu’au bout pour assurer son maintien.

Dijon repousse l’échéance

Ce 18 avril aurait pu officialiser la relégation de Dijon. Mais le club bourguignon a fait preuve d’orgueil pour s’offrir une semaine supplémentaire de répit. Alors qu’ils restaient sur douze défaites consécutives, les joueurs du DFCO ont réussi à s’imposer face à Nice (2-0), pour s’offrir leur premier succès à domicile de la saison. Le premier tout court depuis la 17e journée.

Un énorme bol d’oxygène décroché grâce à une frappe sous la barre de Fouad Chafik (50e) et un penalty de Yassine Benzia (77e). Au final, ça ne changera sans doute pas grande chose au destin des Dijonnais, qui restent bons derniers du classement. Mais ça leur offre au moins l’espoir de quitter l’élite la tête haute. Pour le Gym, 10e, la fin de saison risque en revanche d’être assez ennuyeuse.

Nîmes peut s’en mordre les doigts

Cette victoire aurait fait un bien fou aux Nîmois. Mais elle leur a échappé pour une grosse dizaine de minutes, ce dimanche face à Strasbourg (1-1). Les Crocos pensaient pourtant avoir fait le plus dur en ouvrant le score sur un penalty de Renaud Ripart (55e). Mais le 9e but de la saison de l’attaquant gardois n’a pas suffi à tenir. La faute à un autre penalty, obtenu par Moïse Sahi et transformé par Dimitri Liénard (82e). De quoi récompenser le Racing, qui a évolué à dix durant toute la seconde période après l’exclusion de Frédéric Guilbert pour une semelle pour Lucas Deaux (47e). Un résultat qui laisse Nîmes en position de barragiste, à la 18e place. Strasbourg est 14e.

Dans l’autre rencontre de l’après-midi, Reims et Metz se sont neutralisés au terme d’un match assez décevant, entre deux équipes englués dans le milieu de tableau (0-0).

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport