RMC Sport

Ligue 1: les sanctions sont tombées après les incidents de Montpellier-Nîmes

Réunie ce mercredi, la commission de discipline de la LFP a rendu ses verdicts, arrêtant notamment les sanctions à la suite des incidents à la Mosson lors de Montpellier-Nîmes, le 30 septembre, sans retrait de points à la clé. Lucas Tousart est également fixé sur son sort après son expulsion face au PSG: un match ferme.

La LFP a rendu ses verdicts ce mercredi, avec pour dossiers principaux les incidents entre Montpellier et Nîmes à la Mosson (30 septembre) et la sanction pour Lucas Tousart après son carton rouge reçu face au PSG lors de la 9e journée de L1.

Concernant Montpellier-Nîmes, la LFP a tranché ainsi:

"Réunie le 1er octobre, la Commission avait décidé de placer le dossier en instruction, de fermer à titre conservatoire la tribune basse Etang de Thau, la tribune haute Petite Camargue et l’espace visiteur du Montpellier HSC pour ses rencontres à l’extérieur.

Après audition des dirigeants du Montpellier HSC et lecture du rapport de l’instructeur, la Commission décide de sanctionner le Montpellier HSC de :

- trois matches de fermeture dont un avec sursis de la tribune Etang de Thau

- un match de fermeture de l’espace visiteur du Montpellier HSC disputé à l’extérieur

- 10 000€ d’amende par révocation de sursis."

Le minimum pour Tousart

Lucas Tousart, expulsé face au PSG le 7 octobre, a écopé de son côté d'un match ferme, qu'il purgera face à Nîmes ce vendredi (20h45).

A.T.