RMC Sport

Ligue 1: les tops et flops de la 8e journée

Le Stade Rennais tenu en échec à domicile face à Troyes (1-1), Bordeaux tombeur de l’OL (3-1) après avoir été fessé à Nice, Caen qui pointe le bout de son nez en haut de tableau. RMC Sport vous propose les tops et flops de cette 8e journée de Ligue 1.

TOPS

Khazri remet Bordeaux à l’endroit

Willy Sagnol attendait une réaction de ses joueurs après la gifle reçue par les Bordelais mercredi à Nice (6-1). Il n’a pas été déçu. Auteurs d’une première mi-temps parfaite, les Girondins ont battu l’OL (3-1) au stade Matmut Atlantique. Confronté à de nombreux forfaits (Lacazette, Rafael, Yanga-Mbiwa…), Hubert Fournier avait considérablement modifié son onze de départ. Un échec puisque Wahbi Khazri (17e), Jaroslav Plasil (40e) et Pablo (45e+2) ont permis au club aquitain de mener 3-0 à la pause. Le premier, auteur de son 4e but de la saison, fut aussi double passeur décisif. Du bon boulot.

Bastia : doublé-express pour Squillaci

D’accord, on est loin des cinq buts en neuf minutes de Robert Lewandovski avec le Bayern Munich. Mais Sébastien Squillaci a réalisé un joli coup en inscrivant un doublé (de la tête) en dix minutes face à Toulouse (32e, 42e). Le défenseur central corse a permis à Bastia de battre Toulouse 3-0, Julian Palmieri ayant ouvert le score (9e), et d’enrayer la spirale de la défaite puisque le Sporting restait sur quatre revers de rang. L’équipe de Ghislain Printant est 11e. Situation inquiétante pour le TFC, 16e avant de se déplacer à Ajaccio le week-end prochain.

Caen pointe le bout de son nez et attend les Verts

Le SMC aime les relégables. Après avoir battu Troyes (3-1) puis Montpellier (2-1) lors des 5e et 6e journées, les Normands n’ont pas trébuché face au GFC Ajaccio, 19e avant cette 8e journée. Vainqueurs 2-0 grâce à Ronny Rodelin (28e) et Emmanuel Imorou (56e), ils pointent à la 6e place du championnat à égalité de points avec Rennes, 3e et Reims, 4e. De quoi saliver en attendant la réception de Saint-Etienne dimanche prochain dans un stade Michel-d’Ornano en fusion.

FLOPS

L’OL perd du terrain

Lyon seul rival du PSG ? En s’inclinant logiquement à Bordeaux, les Lyonnais n’ont pas rassuré leurs fans. Avec 12 points sur 24 possibles, l’équipe d’Hubert Fournier est loin du compte. Et la voilà déjà distancée de huit unités par les champions de France, vainqueurs à Nantes (1-4).

Rennes gâche à domicile

A l’heure des comptes, ce match nul concédé au Roazhon Park face à Troyes (1-1) pourrait peser lourd. Surpris dès la 11e minute par un but de Jessy Pi (11e), les Rennais ont certes dominé mais ils devront se contenter d’un point, Fallou Diagne égalisant logiquement après la pause (71e). Rennes qui avait l’occasion de revenir provisoirement à hauteur de Saint-Etienne, conserve sa 3e mais ne devance Reims qu’à la faveur de sa meilleure attaque (12 buts contre 11). Et les joueurs de Philippe Montanier se déplaceront à Monaco dans une semaine…