RMC Sport

Ligue 1 : les Verts sur le podium, Rennes carbure

Paul Baysse fêté par ses coéquipiers après son but

Paul Baysse fêté par ses coéquipiers après son but - AFP

En attendant le match Lyon-Reims jeudi (21h00), Saint-Etienne est provisoirement monté sur le podium en s’imposant à Montpellier (0-2) avec une équipe remaniée, ce mercredi. Les Verts comptent un point d’avance sur Rennes, victorieux à Nice (1-2).

Quand Lyon ne joue pas, Saint-Etienne danse

Saint-Etienne n’est pas redescendu de son nuage trois jours après la claque infligée au voisin lyonnais (3-0). Et en attendant que l’OL joue face à Reims jeudi (21h00), les Verts ne se sont pas gênés pour prendre provisoirement place sur le podium. Avec six changements par rapport au derby, Christophe Galtier a réussi le coup parfait à Montpellier (0-2) en laissant sur le banc ses cadres (Perrin, Lemoine, Tabanou, Gradel…) et en relançant plusieurs joueurs comme Paul Baysse, auteur du deuxième but (44e) près de deux ans après son dernier match en L1 (21 décembre 2012). Avant cela, Florentin Pogba avait ouvert le score (22e) pour les Stéphanois qui enchainent un septième match sans défaite.

Rennes et Ntep ne s’arrêtent plus

Rennes a également étendu sa série d’invincibilité à huit matches sans défaite en s’imposant à Nice (1-2). Cette troisième victoire de rang permet aux Bretons de pointer provisoirement à la quatrième place, à un point de Saint-Etienne. Sans Fernandes (suspendu), Toivonen, Doucouré, ni Henrique (remplaçants), les Bretons s’en sont une nouvelle fois remis à Paul-Georges Ntep qui a inscrit son sixième but de la saison en reprenant de la tête un centre d’Habibou (12e). Les Rennais ont fait le break par Konradsen (49e), qui a repris victorieusement un centre de l’ancien Niçois, Christian Brüls, qui fêtait sa première titularisation avec les Rouge et Noir. Le premier but de Dario Cvitanich depuis la première journée face à Toulouse (1-2, 83e) n’a pas permis au Gym d’éviter la défaite malgré un poteau (87e) et une barre de Bauthéac (89e). Le match nul de Bordeaux à Metz (0-0), avec un penalty arrêté par Cédric Carrasso, permet aux Rennais de grappiller deux places en attendant le match de Lyon.

Le festival de Guingamp, Bastia lanterne rouge

Guingamp a quitté sa place de lanterne rouge en s’imposant largement face à Caen (5-1). Grâce à Mandanne (4e, 62e), Giresse (21e) et Beauvue (61e sp, 78e), les Bretons retrouvent le sourire et sortent même de la zone de relégation où plongent Caen et Bastia. Les Corses sont même la nouvelle lanterne rouge du championnat après leur défaite à domicile face à Evian-Thonon-Gaillard (1-2). Malgré l’ouverture du score d’Abdallah contre son camp (35e), les hommes de Pascal Dupraz ont renversé la situation grâce à un nouveau coup franc somptueux de Daniel Wass (65e) et au but de la victoire de Clarck Nsikulu (83e). L’ETG est désormais 12e.

La rédaction