RMC Sport

Ligue 1: Maracineanu rappelle l'expérimentation de fumigènes sans risque

Après le huis clos prononcé à l'encontre du stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne en raison d'un usage massif d'engins pyrotechniques, la ministre des Sports a répété que ceux-ci sont interdits car potentiellement dangereux pour le public. Roxana Maracineanu a toutefois rappelé que de nouveaux fumigènes sans danger sont expérimentés par l'Instance nationale du supportérisme.

"Les fumigènes sont très jolis à voir mais peuvent être très dangereux pour ceux qui les utilisent", répète Roxana Maracineanu. Les deux matchs à huis clos (dont un avec sursis) infligés par la LFP à l'AS Saint-Etienne après les incidents du 15 décembre contre le PSG sont totalement justifiés aux yeux de la ministre des Sports, interrogée à ce sujet vendredi à Lausanne, en Suisse, où elle assiste aux Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver.

"On pourrait obtenir le même effet, le même spectacle, mais avec moins de dangerosité"

L'ancienne nageuse relance toutefois une idée qui court depuis 2017: des fumigènes inoffensifs, sans chaleur. "Nous sommes en train d'expérimenter, avec l'Instance nationale du supportérisme, d'autres types de fumigènes avec lesquels on pourrait obtenir le même effet, le même spectacle dans les tribunes mais avec moins de dangerosité", annonce Roxana Maracineanu.

La ministre "invite les groupes de supporters qui ont envie de continuer à faire la fête de cette manière-là à se rapprocher de l'Instance nationale du supportérisme et à venir valider cette expérimentation en cours". "Je suis tout à fait ouverte pour entretenir et amplifier l'ambiance dans les stades. Encore faut-il que ça puisse se faire dans la sécurité et la protection du public", insiste-t-elle.

N.B avec M.M