RMC Sport

Ligue 1: Metz récupère ses points dans l’affaire des jets de pétards

Anthony Lopes

Anthony Lopes - AFP

Sanctionné dans un premier temps par la Ligue de deux points de retrait suite aux jets de pétards ayant visé le gardien de l’OL, Anthony Lopes, le FC Metz a vu celle-ci être assortie de sursis. Le club mosellan récupère donc les deux points alors annoncés perdus.

Sans jouer, le FC Metz est passé ce vendredi de la 17e à la 15e place. Une progression rendue possible grâce à la décision de la Commission Supérieure d’Appel de la FFF suite à l’appel formulé par le club mosellan. Sanctionné de trois points de suspension, dont un avec sursis, en première instance par la Commission de discipline de la Ligue pour les jets de pétard face à l’OL le 3 décembre, Metz a vu cette décision être assortie de sursis par la Fédération française. Une décision qui permet donc au club de Bernard Serin de récupérer deux points et de voir son capital atteindre les 30 points, dépassant Nancy et Lille.

>> OL: Mateta, Mammana, Rybus... Aulas défend son mercato

Le match à rejouer confirmé

La FFF a par ailleurs confirmé la tenue à huis clos total de la rencontre à rejouer entre Metz et l’OL. Il en a été de même pour les deux matchs à huis clos de la tribune Est, d’où avaient été jetés les pétards en direction d’Anthony Lopes. Une sanction déjà purgée, la sanction ayant été prononcée à titre conservatoire.

>> Metz: pour Bernard Serin, c'est "comme si la justice avait condamné le Bataclan"

MI