RMC Sport

Ligue 1: Monaco réplique et charge l'OL après les incidents

Au lendemain de la grosse tension en fin de match, l'AS Monaco répond à l'OL ce lundi via un communiqué. Le club de la Principauté rappelle les blessures de deux de ses joueurs sur des interventions lyonnaises.

Retour à l'envoyeur. Dans la foulée de la bagarre générale qui avait éclaté au coup de sifflet final ce dimanche soir, conclue par quatre cartons rouges (Geubbels, Pellegri, Marcelo et De Sciglio), l'OL avait dénoncé des "agressions" et de la "provocation" de la part des joueurs de l'AS Monaco, "pas dignes" de leur statut selon Rudi Garcia. Le club de la Principauté répond ce lundi soir aux Lyonnais, vainqueurs sur le terrain (3-2) et désormais 4es à un point de l'ASM (3e), via un communiqué. En rappelant surtout les blessures de Sofiane Diop et Caio Henrique lors des deux affrontements en dix jours.

"L’AS Monaco regrette vivement les incidents ayant mêlé les deux équipes hier après le match contre Lyon, des évènements qui vont à l’encontre des valeurs du sport que le club défend. L’AS Monaco déplore tout autant les déclarations inappropriées et déplacées faites par les représentants de l’OL après le match, évoquant notamment la « dignité » du club rouge et blanc, indique le club dans un communiqué. Par ailleurs, le terme « agression » ayant été utilisé à plusieurs reprises ces derniers jours par des représentants lyonnais pour caractériser l’attitude des joueurs de l’AS Monaco, il semble opportun de rappeler ces faits : la blessure et l’indisponibilité de Sofiane Diop depuis le match de Coupe de France suite à un tacle de De Sciglio ; la sortie du terrain de Caio Henrique, dimanche soir, durement touché et contraint de céder sa place."

L'attitude de Jean-Michel Aulas, s'agitant dans les couloirs de Louis II et demandant à rencontrer l’arbitre Clément Turpin après la rencontre, n'a pas vraiment été appréciée non plus dans les rangs monégasques. "On n'avait aucune raison de se faire agresser en fin de match, avait expliqué Jean-Michel Aulas au micro de Canal +. Il y a les deux gamins de Monaco qui sont venus nous agresser." "Je sais que M.Turpin a reçu des louanges de la part de Monaco mais ce n'est pas normal, avait ajouté le président lyonnais. On n'a pas de chance avec l'arbitrage. Je compte sur Canal + pour montrer les images, mais il y avait beaucoup d'adrénaline."

L’OL décimé face à Lorient

Jean-Michel Aulas regrettait évidemment dimanche soir les nombreuses absences côté lyonnais pour le prochain match, face à Lorient samedi (36e journée de Ligue 1). Maxence Caqueret (expulsé à la 70e minute à Monaco), Memphis Depay (accumulation de cartons jaunes), Marcelo et Mattia De Sciglio seront suspendus. Jason Denayer est lui sorti sur blessure au stade Louis II. Melvin Bard, Islam Slimani et Djamel Benlamri étaient indisponibles pour le déplacement en Principauté. L’OL va donc être très amoindri pour la réception de Lorient, alors qu’il a retrouvé toutes ses chances pour la qualification en Ligue des champions.

Côté monégasque, les nouvelles sont assez bonnes pour Caio Henrique. Comme annoncé par L'Equipe, les premiers tests passés par le latéral gauche brésilien, touché à la cheville par le Lyonnais Tino Kadewere à la 72e minute dimanche soir, sont rassurants. Si la présence de Caio Henrique à Reims dimanche prochain demeure incertaine, sa saison n'est pas terminée. Un soulagement pour Niko Kovac.

LP avec CB